NOUVELLES MESURES - Parmi les nouvelles restrictions sanitaires qui entrent en vigueur ce lundi, il y a l'obligation de consommer assis dans les bars et les cafés. Une mesure que les clients trouvent parfois excessive et que les gérants ont du mal à comprendre.

Comme tous les matins, Daniel aurait aimé boire son café au comptoir debout, mais c'est désormais interdit. Il peut le faire, mais assis, ou bien dans la salle, toujours assis. Autant dire que la mesure semble incompréhensible pour cet habitué. "On m'a tout juste dit que c'était interdit debout, mais quelle différence ? Je pense qu'il ne le comprend pas, le virus, si on lui dit debout, assis ou couché", lance-t-il.

Cette autre cliente vient commander son café debout, elle n'a pas vraiment le choix. Et puis elle retourne en terrasse pour aller le boire, assise. "Je ne comprends pas trop le fait d'être debout ou assis. Pour moi, ça ne change rien du tout", lance-t-elle. Pour Christophe, le patron, cette nouvelle règle qui lui fait perdre des clients ressemble à une histoire à dormir debout.

La mesure est censée éviter que les clients s'agglutinent au zinc et que la distanciation sociale puisse être respectée. Dans un autre bar, le comptoir est désormais jonché de journaux, d'affiches ou d'objets. Là aussi, les clients sont désabusés. En attendant, tout le monde respecte la mesure, ce lundi matin, et personne n'aura eu envie de s'asseoir sur le problème du Covid pour le moment.


TF1 | Reportage S. Hembert, G. Delobette

Tout
TF1 Info