Variant Delta : la France face à une quatrième vague

Rentrée scolaire : ces écoles qui installent des capteurs de CO2 ou des purificateurs d’air

Publié le 30 août 2021 à 20h12
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Pour réduire les risques de transmission du Covid dans les établissements scolaires, plusieurs solutions sont mises en place, notamment les capteurs de CO2 et les purificateurs d'air. Mais sont-ils efficaces ? Seront-ils installés à temps pour la rentrée ?

À quelques jours de la rentrée, Xavier Elbaz, maire (DVD) de Villedieu-sur-Indre (Indre), attendait une livraison avec impatience, celle de douze capteurs de CO2. Ils équiperont les trois écoles de la commune, ainsi que la crèche. Ce petit boîtier alerte lorsqu'il faut aérer la classe. L'une des clés pour lutter contre le Covid. Lorsque le capteur est vert, pas besoin d'ouvrir les fenêtres. Mais dès qu'il passe au rouge, cela devient indispensable. Le gouvernement recommande l'installation de ces capteurs, mais il ne les finance pas. À charge pour les municipalités de trouver l'argent. Dans cette commune de 2 700 habitants, cela a coûté plus de 4 000 euros.

Un autre équipement, non obligatoire et encore plus cher, commence aussi à faire son apparition dans les salles de classe, le purificateur d'air. C'est le cas au lycée professionnel Jules Michelet de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne). L'établissement accueille des cours de soutien avant la rentrée. C'est l'occasion de tester les 17 purificateurs d'air récemment installés. Pour en acheter, chaque lycée est remboursé jusqu'à 10 000 euros en Île-de-France. Deux exemplaires ont été installés à la cantine, l'un des lieux les plus à risque. Les élèves y déjeunent souvent en nombre et sans masque. Le proviseur espère limiter le nombre de contaminations à la rentrée. De son côté, le ministère estime que rien ne remplace le fait d'ouvrir les fenêtres.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info