Cartes d'identité et passeports : ces sociétés privées qui font payer pour réduire les délais d'attente

par Hamza HIZZIR | Reportage TF1 Paul Géli, Henri-Paul Amar, Nicolas Carme
Publié le 29 janvier 2024 à 18h28

Source : JT 13h Semaine

Il faut désormais quatorze jours en moyenne pour obtenir un passeport ou une carte d'identité, mais des entreprises proposent de réduire ce délai contre rémunération.
Est-ce une bonne idée d’y avoir recours ?
TF1 se penche sur cette marchandisation d'un service public.

L’an passé, l’attente moyenne s’élevait à 70 jours, voire jusqu’à 140 localement. Il en faut à présent 14 pour refaire son passeport ou sa carte d'identité, selon le nouveau délai communiqué, ce lundi 29 janvier, par les services de l’État. C’est mieux, mais c’est encore trop pour certains de nos compatriotes, ayant recours aux services d’entreprises privées ayant le vent en poupe. Ces agences proposent de vous obtenir un rendez-vous "ultra rapide" en mairie, moyennant finance.

À Marseille, par exemple, ces entreprises cartonnent et se multiplient. L’une d’elles, "My préfecture", affirme à TF1 traiter plus de 400 dossiers par an. Une autre, "CarteGrisEclair", donne le tarif de cette prise en charge de votre dossier administratif : 119,99 euros. "Je préfère payer, même si je n’ai pas beaucoup d’argent. Ce service, ça a été un bonheur", indique une cliente.

"Grâce à nous, ils obtiennent enfin des sourires"

"Privatiser ces services publics, finalement, c’est bénéfique pour tous nos clients, assume, pour sa part, Laurent Yaïch, gérant de ‘CarteGrisEclair’. Parce que, grâce à nous, ils obtiennent enfin des sourires, de la compétence et, surtout, on sauve leurs voyages." Quels sont les secrets pour obtenir des rendez-vous si rapidement ? "Il n’y en a pas, révèle Sandrine Defour, assistante manager chez ‘My Préfecture’. Nous n'avons pas de passe-droit. On se connecte directement sur le site ‘Troov ton créneau’ mis en action par la mairie de Marseille et on fait une veille". Un site gratuit et ouvert à tout un chacun…

Ce qui pose la question de la légalité de telles pratiques commerciales. "Si moralement, ça peut être choquant, parce qu’on fait du business sur le dos d’un service public qui aurait dû rester un service public jusqu’au bout, légalement, rien ne s’y oppose", répond Me Éric Lanzarone, avocat au Barreau de Marseille, spécialiste du droit administratif.

La mairie de Marseille a été contrainte de réagir pour désengorger et réduire les délais d'attente. "Nous avons élargi nos horaires, aujourd’hui les bureaux de proximité sont ouverts en continu toute la journée et nous en avons ouvert de nouveaux. Nous avons aussi renforcé nos effectifs", détaille Sophie Roques, adjointe (DVG) à la mairie de Marseille, en charge de l’État civil.

Résultat : au guichet, il est désormais possible de prendre rendez-vous pour la journée, avec "quatre créneaux différents", assure une employée municipale en montrant l'écran de son ordinateur. Les Marseillais que nous avons interrogés à la sortie, nouveau passeport en main, parlent ainsi d’un délai "très rapide", "quatre ou cinq jours" pour l’un, "deux jours" pour un autre… Sans l’aide d’aucun intermédiaire, ni dépenser le moindre euro.


Hamza HIZZIR | Reportage TF1 Paul Géli, Henri-Paul Amar, Nicolas Carme

Tout
TF1 Info