Le 13H

VIDÉO - Attention chien méchant : quand les facteurs se forment pour éviter les morsures

par Julien MOREAU | Reportage Séverine Agi, Brice Gereys, Sylvain Thizy
Publié le 24 janvier 2023 à 17h57
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Plusieurs centaines de facteurs sont mordus par des chiens chaque année.
Pour les aider, La Poste organise des stages de prévention du risque canin.
Une équipe de TF1 a assisté à l'un d'entre eux.

Le chien a toujours été considéré comme le meilleur ami de l'homme. Mais pour de nombreux facteurs, c'est surtout un obstacle pour mener à bien la tournée quotidienne. En distribuant le courrier, certains usent de différents stratagèmes pour éviter les accidents. "Si jamais je dois aller chez quelqu’un et que je sais qu’il y a des chiens, je me mets proche de ma voiture, je vais sonner et si jamais il sort les chiens, je rentre dans ma voiture", explique Sarah Borgey, factrice dans l'Isère.

Un très gros chien m’a sauté dessus, et ça m’a écrasé la chair

Marius Pettex, facteur dans l'Isère

Dans les zones rurales comme celle de Pont-de-Beauvoisin, où travaille Sarah Borgey et où se rend une équipe de TF1 dans le reportage en tête de cet article, les attaques de chien sont récurrentes. Une trentaine de postiers sillonnent chaque jour les routes du secteur. La plupart d'entre eux ont déjà été mordus, et tous ont des histoires à raconter. "Je devais faire signer un recommandé dans un restaurant. Et le chien m’a mordu aux fesses", rapporte une factrice. "Un très gros chien m’a sauté dessus, et ça m’a écrasé la chair. Du coup, j’ai eu un hématome qui m’a pris tout le bras, j’avais tout le bras qui était bleu", ajoute un de ses collègues. Les conséquences peuvent être importantes pour les facteurs, qui peuvent être traumatisés. Certains souhaitent même arrêter ce métier.

Pour les aider, La Poste organise des stages de prévention du risque canin, comme celui auquel assiste TF1. "Il n’y a pas de race de chiens dangereux, il n’y a pas de race de chiens gentils. C’est vraiment une question de tempérament et encore n’importe quel chien peut mordre",  assure Alexandra Khichane, éducatrice canin et intervenante en médiation animale. Deuxième cause d’accident dans la profession, les agressions canines ont provoqué 50% des arrêts maladies en 2022 dans les équipes de La Poste du département de l'Isère. 

Lire aussi

Le Code pénal punit d'une amende de 3.750 euros toute personne qui n'aurait pas tenu ou retenu son chien lorsqu'il attaque ou poursuit un passant, même sans dommage corporel.


Julien MOREAU | Reportage Séverine Agi, Brice Gereys, Sylvain Thizy

Tout
TF1 Info