Elle sera la grande vedette du Salon de l'agriculture.
Oreillette, une vache de race normande, a été désignée tête d'affiche de l'édition 2024.
Une équipe de TF1 avait pu la rencontrer en avant-première dans sa ferme de l'Orne avec son éleveur.

Le calme, c'est la principale qualité d'Oreillette, que vous présente le reportage de TF1 ci-dessus. Elle a été désignée égérie de la nouvelle édition du Salon de l’agriculture, qui se tient du samedi 24 février au dimanche 3 mars 2024 à Paris, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris. 

Elle est issue de l’élevage de François et Lucie Foucault, un père et sa fille, installés à Briouze, dans l’Orne. "Si on pouvait avoir que des vaches comme elle, ce serait super", dit l'éleveur face à notre caméra. De là à dire qu'il s'agit de sa préférée ? "Une de nos préférées", corrige-t-il. "On ne va pas rendre les autres jalouses", plaisante-t-il. 

Quand on aime ses animaux, ça fait toujours plaisir de les voir à l'honneur
François Foucault, éleveur d'Oreillette

Avant son voyage pour Paris, Oreillette a bénéficié d'un traitement de reine de beauté. Avec sa robe aux trois couleurs et ses lunettes bien dessinées, elle est l’ambassadrice idéale de la race normande, mise à l’honneur sur le Salon International de l’Agriculture 2024. "C'est une certaine fierté vis-à-vis de l'élevage", assure François Foucault. "Quand on aime ses animaux, ça fait toujours plaisir de les voir à l'honneur".

Jusqu'à aujourd'hui, la vache normande était surtout célèbre pour son lait bien gras, nécessaire au camembert de Normandie. "Sur les boîtes de fromage, c'est toujours la vache qui est prise en photo ou qui est dessinée", constate Lucie Foucault, éleveuse et fille de François Foucault. Soit, dit-elle, "un symbole pour le camembert". 

Oreillette représente bien sa race avec ses taches noires autour des yeux. Il n'y a qu'à regarder sa démarche dans notre reportage. Mais si Oreillette est prête, Lucie, en revanche, appréhende un peu. Heureusement, son père sera présent à chaque étape. "C'est plus rassurant d'être à deux que d'être toute seule pour l'aventure du salon", assure-t-elle. "C'est peut-être nous qui sommes plus stressés que la vache !"


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Merieme Stiti

Tout
TF1 Info