Le mouvement des agriculteurs s'amplifie, et se durcit même ce jeudi.
Les opérations coup de poing se multiplient contre des symboles, et notamment la grande distribution.
Regardez ces images des équipes de TF1 partout en France.

Un camion slalomant au milieu de cageots au beau milieu de l'autoroute A7. C'est l'image qui ouvre le reportage du 13H de TF1 ci-dessus : plusieurs tonnes de fruits et légumes ont été déversées par les agriculteurs au sud de Montélimar (Drôme). Depuis jeudi soir, ils arrêtent et vident les camions étrangers pour protester contre ces importations. Même scène près de Nîmes (Gard). Notre vidéo montre des cagettes brûlées ce jeudi matin, également saisies dans des poids lourds étrangers sur l'A9. Signe de leur détermination : les agriculteurs n'hésitent pas à abattre un arbre pour mieux bloquer l'autoroute. 

Ce jeudi, la grande distribution est en particulier dans le viseur des manifestants. À Agen (Lot-et-Garonne), ils ont aspergé de lisier un hypermarché Leclerc, écœurés, disent-ils, par les méthodes de ce groupe. "Les marges abusives... Je pense qu'ils nous prennent vraiment pour des cons, et à un moment donné, il va falloir que ça change", lâche un agriculteur face à notre caméra.

Un peu plus loin, ils s'en prennent à un entrepôt, la centrale d'achat système U. Plus aucun camion ne peut entrer ni sortir. Le syndicat Coordination rurale multiplie ainsi les actions autour de la ville d'Agen. Au même moment, des radars sont attaqués. Une action illégale qu'ils assument à visage découvert. "On n'aime pas à faire ça, explique un manifestant. Mais quand on s'exprime, on n'est pas entendus. Le plus violent, ce n'est pas ce qu'on fait nous, le plus violent, c'est ce qu'on nous impose".

La permanence d'une députée prise pour cible

Près de Lille, sur les images de notre reportage, ou encore aux portes de Toulon, le mouvement ne cesse de s'étendre. Partis du Sud-Ouest, des blocages ont désormais lieu dans toutes les régions de France. Partout, des symboles sont visés. Autre exemple jeudi soir, la permanence parlementaire d'une députée insoumise, à Guéret, dans la Creuse. À l'intérieur, son équipe se retrouve emmurée, bloquée par une montagne de lisier.

À l'autre bout de la France, à Lorient (Morbihan), un dépôt de carburant est bloqué ce jeudi matin devant nos caméras. À la manœuvre, un syndicat du BTP solidaire des agriculteurs. Les manifestants protestent contre l'augmentation du prix du gazole non routier.  "C'est le même combat parce qu'on a le même problème, explique l'un d'eux. Eux, ils ont ce souci-là, ils en ont d'autres, mais ils ont celui-là aussi. C'est pour ça qu'on est ensemble". 

Face à cette crise. Le Premier ministre promet des annonces ce vendredi lors d'un déplacement sur le terrain. 


La rédaction de TF1info | Reportage Esther Lefebvre et nos équipes en régions

Tout
TF1 Info