L'alerte rouge imposant aux Réunionnais de rester chez eux en raison du cyclone Belal a été levée ce mardi matin.
Les habitants ont donc pu sortir de chez eux pour constater les dégâts.
Une équipe de TF1 était à leurs côtés.

Ils sont passés au bord du désastre. Un glissement de terrain a failli complètement emporter la maison que montre la vidéo du JT de TF1 ci-dessus. La terrasse s'est effondrée, et il ne reste presque plus rien de la piscine. Pascal et sa famille ont eu beaucoup de chance. "Moi et ma fille, on a vu tout s'effondrer en direct devant nous. Ça nous a fait tellement peur qu'on a quitté la maison précipitamment pour aller chez le voisin", raconte-t-il. La famille est saine et sauve, et essaie de garder le moral malgré le premier rapport des experts venus constater les dégâts :"Selon la première expertise, la maison ne sera plus habitable. Donc voilà où on en est aujourd'hui. C'est regrettable, c'est toute une vie qui s'en va..."

Le cyclone a frappé de plein fouet l'île de La Réunion. L'alerte rouge a été levée ce mardi à 12h, heure locale, mais les autorités recommandent aux habitants de rester encore au maximum chez eux. Beaucoup de routes sont fermées, parfois inondées, mais le plus souvent bloquées après des chutes d'arbres. Partout, les équipes d'intervention dégagent les accès. Ici, ce tronc gigantesque s'est couché dans l'allée d'une maison. "L'essentiel, c'est que l'arbre n'est pas tombé chez moi mais sur la route. Sinon, on était tous morts à l'intérieur", dit son 

Pour aider à rouvrir les routes, les autorités ont fait appel à des sociétés privées de jardinage, de travaux. Sur l'île, l'école reprendra la semaine prochaine. Dans les montagnes, plusieurs villages sont encore inaccessibles. Sur la côte, ce restaurateur est soulagé. Il constate peu de dégâts dans son établissement, il avait pris des précautions. "On avait chargé tout notre mobilier dans notre camion traiteur. Il espère rouvrir dès que possible, mais pour l'instant il n'a toujours pas retrouvé l'électricité, comme près d'un foyer sur deux à La Réunion.


La rédaction de TF1info | Reportage Florian Litzler, Anaïs Barth

Tout
TF1 Info