Pour les amateurs de "ponts", ce mois de mai 2024 est un chef-d'œuvre.
Les jours fériés sont idéalement placés.
Les réservations, notamment dans les gîtes du Pas-de-Calais et des Bouches-du-Rhône, sont au plus haut depuis 20 ans.

Dix-huit chars à voile, les uns derrière les autres. Le mois de mai a très bien commencé dans le Pas-de-Calais et des touristes n'ont pas attendu le long pont du 8 mai. Le rythme s'accélère sur la plage de Berck et dans la campagne, Hervé Crepel n'arrête pas, un groupe vient de partir, ses trois grands gîtes sont pleins. "Les réservations s'enchaînent", se réjouit-il.  

Partout en France, grand succès pour ce type de logement, 88 % des gîtes de France sont réservés du 8 au 12 mai. D'ailleurs, vous êtes nombreux à avoir coché, dans un calendrier un peu spécial, ce pont avec deux jours fériés, un vendredi sans école et un week-end. La plupart des Français ont pris les devants. Plus d'un million et demi de voyageurs ont déjà leurs billets.

Les campeurs ont surtout choisi le sud. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur est la plus demandée. Le propriétaire d'un camping d'Aubagne a dû allonger le contrat de ses salariés. Même si le pull est,  jusque-là, plus souvent sorti que le maillot de bain, ce mois de mai s'annonce historique. "Jamais depuis 20 ans, les Français n'ont consommé de courts séjours", explique dans la vidéo en tête de cet article, Linda Lainé, experte tourisme et rédactrice en chef de l'Écho touristique. L'année dernière, en 2023, 43 % des Français étaient partis en week-end prolongé.


La rédaction de TF1 TF1 | Reportage Yann Hovine, Emmanuelle Binet, Baptiste Sisco

Tout
TF1 Info