Restos du Cœur : pourquoi la grande collecte de ce week-end est "capitale" pour l'association

par La rédaction de TF1info | Reportage Nicolas Robertson, Stéphane Deperroi
Publié le 1 mars 2024 à 11h14

Source : JT 20h Semaine

Le concert des Enfoirés, diffusé ce vendredi soir sur TF1, donne le coup d'envoi de la grande collecte annuelle des Restos du Cœur.
Avec 80.000 bénévoles mobilisés dans les supermarchés ce week-end, elle représente une part importante des dons en nature reçus chaque année par l'association, en difficulté financière.
Le 20H de TF1 vous explique.

Le jeune homme qui témoigne dans le reportage ci-dessus fait partie des 600 bénéficiaires du centre des Restos du Cœur  de Montargis (Loiret). Comme partout en France, les permanences de l'association ont vu le nombre de candidats aux aides augmenter cet hiver. "Ça nous permet de finir les fins du mois, parce qu'à partir du 10, on n'a déjà rien, soupire notre bénéficiaire. Avec le loyer, l'électricité qui a augmenté, on ne peut pas survivre donc on est obligés de passer par les Restos du Cœur, malheureusement". Pour réussir à distribuer des paniers alimentaires à tout le monde, l'association a dû réduire la quantité des produits. "On donne un peu moins, mais on arrive à gérer pour donner à tout le monde", assure une bénévole.

En grande difficulté financière, les Restos du Cœur luttent pour continuer de nourrir 1.300.000 personnes. Dans ce contexte, ce premier week-end de mars est absolument vital. En tout, 80.000 bénévoles vous attendront dans les supermarchés pour récolter, par exemple, des paquets de pâtes, des boîtes de conserve ou encore des produits d'hygiène. "Cette année, cette collecte est encore plus capitale. D'abord parce qu'elle représente 12% des dons en nature qu'on reçoit chaque année. C'est 12% en trois jours seulement", insiste Patrice Douret, le président bénévole de l'association. 

C’est aussi un énorme défi logistique. Une fois le caddie rempli de dons, la marchandise est transportée jusqu’aux entrepôts de l’association. Chaque département en compte un. Le site de stockage parisien où se rend notre équipe est l’un des plus importants des Restos du Cœur. Leur priorité du jour, c'est faire de la place. "Je pense que mercredi soir prochain, on aura l'entrepôt plein jusqu'à moins trois hauteurs de palettes", estime Françoise Haouzi, responsable approvisionnement du site. L'objectif du week-end, c'est de récolter 9000 tonnes de denrées non périssables, de quoi tenir jusqu’à l’été.


La rédaction de TF1info | Reportage Nicolas Robertson, Stéphane Deperroi

Tout
TF1 Info