Les violences se poursuivent en Nouvelle-Calédonie, où la réforme électorale a provoqué la colère des indépendantistes.
Alors que les liaisons aériennes ont été suspendues, de nombreux habitants de l'archipel sont bloqués à l'étranger.
D'après les principales compagnies, ils sont près de 3.200 à être dans cette situation.

Depuis le début des émeutes en Nouvelle-Calédonie, le temps s’est arrêté pour Sandra. "Je suis très angoissée pour ma famille, parce que mon fils et mon mari sont restés là-bas. Je n’arrive même pas à apprécier tout ce que je vois autour de moi". En vacances chez sa fille, cette mère de famille néo-calédonienne est bloquée à Sydney, en Australie. 

"J’ai beaucoup pleuré les premiers jours, mais je ne jette la pierre à personne. Il faut attendre", lance Sandra qui a du mal à cacher son émotion. Depuis cinq jours, les liaisons aériennes ont été suspendues avec l'archipel. Elles le resteront encore au moins jusqu’à mardi prochain. Une situation très compliquée pour les Calédoniens, dont beaucoup se rendent régulièrement en Australie qui n’est qu’à trois heures de voyage.

Une grande solidarité sur les réseaux sociaux

Tous les soirs, Sandra et sa fille Morgane prennent des nouvelles de leurs proches, qui vivent à quelques kilomètres de Nouméa. "C’est rassurant de les entendre, de savoir qu’ils vont bien et qu’ils ont à manger", admet Morgane. 

D'après les principales compagnies aériennes, près de 3.200 personnes seraient encore bloquées à l’étranger. Face à cette situation, une grande solidarité s’est créée sur les réseaux sociaux grâce à l’initiative d'expatriés installés en Australie, comme Audrey, administratrice du groupe Facebook "Calédoniens en Australie". "

"Grâce à ce site, des personnes se sont contactées entre elles. Certaines avaient besoin d'un logement, d'autres proposaient d'accueillir des personnes", explique-t-elle. Plus d’une centaine de familles ont été aidées grâce à cette démarche. Mais toutes ne souhaitent qu'une chose : rentrer enfin chez elles. 


Rania HOBALLAH | Reportage : Ignacio Bornacin, Quentin Danjou, Sylvain Roland

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info