Après la mort de Nahel, tué par le tir d’un policier, des tensions ont éclaté dans la nuit de mardi à mercredi à Nanterre.
Dans le quartier Pablo Picasso, des voitures ont été brûlées.
Une équipe de TF1 s'est rendue auprès des habitants.

Après la mort de Nahel, 17 ans, tué mardi par le tir d'un policier lors d'un refus d'obtempérer, des tensions ont éclaté dès la fin de l'après-midi mardi et se sont prolongées dans la nuit, à Nanterre. Des tirs de mortier d'artifice et des jets de projectiles ont été échangés entre policiers et habitants. 1200 forces de l'ordre étaient mobilisées.

Ce mercredi matin, des voitures sont calcinées dans le quartier Pablo Picasso. "Je n'imaginais pas que ça allait prendre cette ampleur. Ça fait quinze ans que j'habite ici, c'est la première fois que je vois ça", témoigne une femme, dont la sœur a vu sa voiture incendiée, dans le reportage de TF1 en tête de cet article.

"On n'a plus aucun pouvoir sur eux"

D'autres habitants interviewés disent leur tristesse et leur colère : "C'est une situation qui n'aurait jamais dû se passer", "Ça peut arriver à mes enfants", "La police est censée vous aider, vous protéger, et c'est elle qui tue aujourd'hui ?"

Un agent municipal témoigne après que la maison de quartier dans laquelle il travaille a été brûlée : "On va faire notre travail, demain, on va venir et on va leur parler, aux jeunes. Je ne sais pas ce qu'il va falloir pour les arrêter. On n'a plus aucun pouvoir sur eux."

Des tensions dans plusieurs autres villes

D'autres affrontements ont eu lieu dans plusieurs villes des Hautes-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. À Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, la mairie de quartier du Val-Fourré a été incendiée. D'autres actes de vandalisme ont été constatés à Mulhouse, Dijon ou Bordeaux, rapporte l'AFP. Au total, 31 personnes ont été interpellées en France, et 24 forces de l'ordre ont été légèrement blessées. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé que 2000 policiers et gendarmes seraient mobilisés ce mercredi soir en banlieue parisienne.

Dans une vidéo diffusée sur TikTok, la mère de Nahel a appelé à une marche blanche ce jeudi, au départ de la préfecture de Nanterre à 14h.


Julie BRINGER | Reportage TF1 Henri Dreyfus, Baptiste Guénais

Tout
TF1 Info