VIDÉO - Sécurité routière : un passage piéton inédit en France testé dans l'Eure

par M.D. | Reportage vidéo TF1 Guillaume Thorel, Aurore, Coulon et Anaïs Lebranchu.
Publié le 24 février 2023 à 16h29

Source : JT 13h Semaine

La ville des Andelys, dans l'Eure, expérimente un passage piéton encore unique en France.
Le but : améliorer la sécurité, alors que cinq piétons sont décédés dans le département l'an dernier.
Une équipe de TF1 s'est rendue sur place.

Des voyants lumineux se mettent à clignoter pour signaler aux automobilistes la présence d’un piéton sur la chaussée. Le système s’appuie sur un dispositif électronique couplé à des radars infrarouges, qui détectent automatiquement l’arrivée d’un passant. Ce nouveau type de passage piéton, encore unique dans l’Hexagone à ce jour, va être expérimenté pendant six mois dans la commune des Andelys, dans l’Eure. L'an dernier, cinq piétons sont morts dans le département, dont deux femmes tuées alors qu'elles traversaient sur un passage piéton, souligne France-Bleu.

Les riverains interrogés par une équipe de TF1 approuvent tous sans exception l’initiative de la mairie. "Avant, on traversait et les voitures ne s’arrêtaient jamais", explique, dans la vidéo en tête de cet article, un riverain. "Déjà, ça améliore la visibilité, et c’est plus sécurisant pour tout le monde", souligne une autre habitante. "Vous avez un système qui est fonctionnel de jour et de nuit et qui se déclenche uniquement si besoin. Lorsqu’il n’y a pas de piéton, le système est muet", explique Daniel Bemer, président de la société Cryzal, qui a conçu le dispositif. 

Du côté des automobilistes, le bilan, en revanche, est plutôt mitigé. "Généralement, les véhicules freinent lorsqu’il y a du monde. Mais ils ne freinent pas quand il y a juste une personne. Qu’il y ait de la lumière ou pas, ça ne changera pas grand-chose", estime une conductrice. La mairie a investi 7000 euros pour mettre en place ce nouveau passage piéton. "On prévoit de l’installer à d’autres endroits de la ville dont on sait qu’il y a eu pas mal d’accidents, parce que la visibilité y est quasi nulle", explique, au micro de TF1, Léopold Dussart, premier adjoint (DVD) à la ville des Andelys, en charge du développement urbain et de la sécurité.

Lumière bleue ou effet en 3D, les initiatives se multiplient

Un peu partout en France, les initiatives se multiplient pour mieux protéger les piétons. À Vannes, dans le Morbihan, une lumière bleue est projetée sur la chaussée, à la nuit tombée. À Vire, dans le Calvados, la ville a opté pour un passage piéton avec un effet 3D. Montant de l’investissement : 600 euros. Dans la commune, tout le monde s’accorde à dire que c’est une bonne chose. "Ça peut éventuellement troubler la vision et mettre un doute, donc on va ralentir", reconnaît un habitant dans le reportage de TF1. "Il devrait y en avoir plus", renchérit un autre. Seul problème, le dispositif résiste mal au temps et s’efface un peu plus chaque jour, trois ans après sa mise en place. 

undefinedundefinedTF1
undefinedundefinedTF1

Cependant, à en croire les automobilistes interrogés par TF1, l’installation de ce passage piéton à titre expérimental n’a servi à rien, ou presque. "On y fait plus attention. Je passe dessus tous les jours et ça n’a pas d’impact particulier", confie une conductrice. Selon un autre, les voitures ne ralentissent pas pour autant. "Ce sont des travaux pour rien", déplore-t-il. Si elle ne convainc pas les automobilistes, ces initiatives ont au moins le mérite de s’attaquer au problème. L’an dernier, 484 piétons sont décédés dans des accidents de la route à l'échelle nationale, selon les chiffres de la Sécurité routière. 


M.D. | Reportage vidéo TF1 Guillaume Thorel, Aurore, Coulon et Anaïs Lebranchu.

Tout
TF1 Info