Alors que la météo est toujours estivale en ce mois d'octobre, des villes commencent déjà à installer leurs décorations de Noël.
Un timing plutôt identique à celui de 2022, sauf que cette année, les tee-shirts et les sandales côtoient les guirlandes.
Une aberration aux yeux de certains riverains, comme à Rennes où s'est rendue l'une de nos équipes.

Elles sont déjà là. À Rennes (Ille-et-Vilaine), depuis quelques jours, les décorations de Noël sont suspendues au-dessus des passants qui, eux, sont encore parfois en t-shirt. Le décalage étonne, alors qu'il a fait encore 23 °C ce mercredi après-midi. Est-ce trop tôt ? Le JT de TF1 demande leur avis aux habitants de la ville dans la vidéo ci-dessus. "Ça me fait sourire, Rennes anticipe", ironise un retraité. Même sarcasme du côté d'une mère de famille : "Je regarde les guirlandes derrière, ça me fait marrer. Il fait 30 °C au mois d’octobre. C’est trop bizarre", lance-t-elle. 

Un planning à respecter

C'est certes un peu déroutant et pourtant, chaque année, la ville de Rennes installe ses illuminations à la même période, car tout doit être prêt pour le 2 décembre. "Tous les ans, on a le même planning. Alors, je sais, on a l'impression que c'est encore l'été, mais il faut quand même qu'on respecte notre planning. Et puis, c'est plus évident de travailler quand il fait beau que travailler sous la pluie avec des trombes d'eau", reconnaît, philosophe, Clément Métivier, technicien Énergies et Illuminations. 

Même constat à Strasbourg où ce mercredi matin, un périmètre de sécurité a été installé sur les quais de la ville pour permettre l’installation des étoiles dans les arbres. Toutefois, la municipalité n’a pas encore dévoilé les nouveautés, en termes de décorations et d’illuminations, qui caractériseront cette édition 2023 du marché de Noël. Tout au plus, sait-on, que le thème retenu est celui du cœur. 

Dans le nord, Lille est également pressée de succomber aux fêtes de fin d'année puisque, selon nos confrères de France 3, les magasins sont déjà en train de changer les vitrines pour les décorer avec des sapins, des boules et des guirlandes de Noël ! 

Toutefois, pour certains, la saison ne s'y prête pas encore tout à fait. "Ça va trop vite. On n'est qu'au mois d'octobre, donc on est déjà en train de penser à Noël. On est toujours en avance ! Je trouve que la vie passe très vite et que ce n’est pas la peine d’accélérer les choses comme ça", lâche une habitante de Rennes. Pour d’autres, quand il s’agit de Noël, le plus tôt possible est le mieux. "Ça fait un décalage étonnant, c'est vrai. Mais bon, c'est bien de penser aux fêtes aussi", se réjouit un riverain. Tandis qu'une jeune fille avoue : "Moi, j'aime bien préparer Noël assez tôt quand même dans ma tête, je trouve ça festif".  

Ça tombe bien, selon une étude très sérieuse menée par le psychanalyste anglais Steve McKeown, installer tôt ses décorations de Noël diminuerait le stress et favoriserait la bonne humeur. 


Virginie FAUROUX I Reportage TF1 : Kévin Gaignoux, Xavier Baumel et Morgane Briens

Tout
TF1 Info