Les salles intérieures des restaurants vont enfin pouvoir rouvrir mercredi prochain. Étape très attendue par ceux qui n'ont pas de terrasse. Ils représentent pourtant 60 % des établissements. Et pour eux, c'est maintenant que tout commence.

Après sept mois de fermeture, le restaurant d'Arlette Hugon, cogérante du restaurant "Chez Hugon" à Lyon (Rhône), avait pris la poussière. Son bouchon lyonnais n'a pas ouvert le 19 mai dernier. "Comme on a une petite terrasse, on n'a pas voulu rouvrir, tout ressortir le personnel et puis remettre en route pour très peu de couverts", explique-t-elle.

Elle a maintenant trois jours pour tout préparer avec l'aide de son fils. Mercredi, ils retrouveront leurs clients en intérieur, mais la règle est stricte. Il faudra respecter une jauge de 50 %. "Les tables vont être très espacées pour que les gens soient espacés, mais on va perdre des clients et l'esprit convivial des bouchons", affirme son fils, Éric.

En attendant la réouverture complète le 30 juin prochain, les établissements doivent s'adapter. C'est le cas du restaurant "Le Break" dans le 17e arrondissement de Paris. D'ordinaire, 70 clients sont servis en salle. Mercredi, ce sera 35 maximum. Pour compenser les pertes, le gérant, David Zénouda, mise tout sur les terrasses. "On a pu s'étaler sur les extérieurs grâce à la mairie de Paris qui nous a donné la tolérance pour avoir une trentaine de places supplémentaires. Et on espère que ça devienne pérenne", dit-il. Deux nouveaux salariés seront même embauchés dans les prochains jours.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info