Le 13H

Drôme : les CAF forcées de fermer leurs portes pour rattraper les retards

TF1 | Reportage Céline Blampain, Éric Nappi
Publié le 9 juin 2022 à 15h50
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les Caisses d'allocations familiales ont pris du retard dans le traitement des dossiers ces derniers mois.
Une situation qui a poussé les établissements de la Drôme à prendre une décision radicale.
Ils ont fermé leurs portes ce jeudi et jusqu'au 21 juin, afin de traiter les dossiers en attente.

La situation était devenue intenable dans les agences drômoises de la Caisse d'allocations familiale (CAF). Si bien que les établissements ont décidé de fermer leurs portes jusqu'au 21 juin inclus. La raison : l'accumulation de retards trop importants dans le traitement des dossiers des bénéficiaires. Ainsi, dans les semaines à venir, tous les agents seront mobilisés pour tenter de rattraper la situation. 

Car dans la Drôme, le délai moyen de traitement des dossiers est de vingt jours, c'est quatre jours de plus que dans les départements voisins. Avec les fermetures, la CAF espère pouvoir rattraper son retard avant le début des vacances scolaires, afin de ne pas être complètement débordée à la rentrée de septembre.

Absentéisme et bugs informatiques

Une accumulation de retards qui s'explique, notamment, par un pic d'absentéisme et des bugs informatiques qui ont créé des embouteillages dans le traitement des nouvelles demandes. "On a eu un absentéisme plus important que d'habitude, notamment sur la fin de l'année 2021 et a un peu perduré sur le début de l'année 2022. Ce qui fait qu'on n'a pas réussi à résorber le retard qu'on avait pris", explique Brigitte Meyssin, directrice de la Caisse d'Allocations familiales de la Drôme. 

La responsable tient également à rassurer les bénéficiaires : les allocations habituelles seront bien versées dans les temps. Par ailleurs, les services de la CAF restent joignables par téléphone ou Internet. Et pour renforcer l'effort collectif, la direction propose aux agents de faire des heures supplémentaires le samedi matin.

Lire aussi

Mais le département de la Drôme n'est pas le seul à être touché par cette situation. Selon les associations, des retards de versements ont également été observés dans d'autres CAF de France, chargées du Revenu de Solidarité active (RSA), de l'Allocation aux adultes handicapés (AAH), des allocations logement (APL) ou familiales et de servir d'intermédiaire dans le paiement des pensions alimentaires

À la fin du mois de mai, le directeur général de la Caisse d'Allocations familiales expliquait ainsi à l'AFP que "le délai moyen pour l'ensemble des prestations que gère la CAF, et notamment les Allocations personnalisées au logement (APL), est de 17 jours et est en train d'être ramené à 16 jours" ouvrés. Une situation provoquée par"des anomalies informatiques qui perdurent depuis la réforme des APL", mais aussi par des "réductions d’effectifs", affirme de son côté  Frédéric Neau, secrétaire adjoint de la section fédérale FO des organismes sociaux. Selon lui, "il est prévu 2100 suppressions de CDI sur la période 2018-22 pour un total de 36.000 agents".


TF1 | Reportage Céline Blampain, Éric Nappi

Tout
TF1 Info