La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Retour des restrictions : le quotidien des Français à nouveau bouleversé

Publié le 3 janvier 2022 à 20h03, mis à jour le 3 janvier 2022 à 21h45
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Depuis presque 2 ans, l’épidémie de Covid aura bouleversé notre vie quotidienne. Et ce n'est pas fini. Face au variant Omicron, de nouvelles mesures sont entrées en vigueur ce matin. Elles concernent les enfants, les voyageurs et les salariés.

L'année a bien mal commencé pour ces parents d'élèves de Seine-Saint-Denis. L'enseignante de leur fils est absente pour cause de Covid. “Dans l'attente d'un remplaçant, les enfants ne peuvent pas être accueillis, parce qu'ils ne peuvent plus être mélangés dans les autres classes”, annonce la directrice de l’école Marie-Hélène Plard. Désormais, dès l'apparition d'un cas positif dans une classe, tous les élèves doivent faire un test antigénique ou PCR, puis des autotests à la maison à J+2 et J+4. Ils seront fournis gratuitement en pharmacie. “Je ne me sens pas capable en tant que parents, de faire un test qui est quand même, déjà en tant qu'adulte, assez désagréable”.

Le café avait un goût amer dans ce bar de Lille ce matin. Cet habitué ne peut plus le boire debout au zinc, mais assis. “ Il ne comprend pas le virus. Si on lui dit, debout, assis, couché, je pense qu'il ne comprend pas. Donc, moi non plus, je n'ai pas compris”. L'objectif est d'éviter le brassage de population et réduire la proximité entre les gens. Mais le patron déplore de perdre “la convivialité, le plaisir de venir boire un petit café au comptoir. Il n'y a plus personne alors que d'habitude, j'ai quand même un peu plus de monde, je l'avoue”.

Dans ce restaurant de Bordeaux, tout le monde est bien assis au comptoir comme le veut la nouvelle règle, mais les uns sur les autres. “C'est quand même assez serré, il n’y a même pas un mètre. Je pense que c'est de l'enfumage”. Dans un train en direction de Marseille, le bar est fermé et il est interdit de consommer à bord. Seules les boissons fraîches non alcoolisées sont tolérées pour se désaltérer brièvement. “On avait acheté des sandwiches, en pensant pouvoir les manger, mais on va les ramener à la maison”. “J'avais anticipé, mais déjeuner à 11h, ce n'est pas le top”.

Dans les transports et dans la rue, les plus de 6 ans doivent désormais porter le masque. “Des fois, j'en ai un petit peu marre du masque, j'ai envie de l’enlever pour respirer. Mais après, ça va”. “Il faut protéger les personnes qui sont plus âgées que nous”. Que vous ayez 6 ans ou plus, le masque est désormais obligatoire en extérieur dans une quarantaine de départements.

TF1 | Reportage G. Guist’Hau, N. Forestier, S. Hembert, G. Delobette, C. Aragona, M. Leboth, G Sellem


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info