VIDÉO - Nouvel An sur les Champs-Élysées : dans les coulisses du dispositif de sécurité

par La rédaction de TF1info | Reportage : Léonard Attal, Ignacio Bornacin, Raphaël Maillochon
Publié le 1 janvier 2024 à 11h11

Source : JT 20h WE

Pas moins de 90.000 policiers et gendarmes ont été mobilisés partout en France pour le réveillon.
Un renfort dans un contexte de menace terroriste toujours très élevé.
L'une de nos équipes a pu exceptionnellement assister à la mise en place du dispositif dans la capitale.

Face à l'Arc de Triomphe ce dimanche soir, de nombreux participants sont déjà en place pour la fête. Mais à quelques mètres de là, il y a une heure, ils étaient encore pour beaucoup agglutinés derrière les barrières. Les fouilles sont méticuleuses : aucune arme, aucun projectile, même les bouteilles sont confisquées, de quoi en exaspérer certains. "C'est très compliqué, tout à l'heure on a attendu plus d'une heure avant de pouvoir passer le contrôle de sécurité", explique un passant. Jusqu'à un million de personnes était attendu ce dimanche soir sur les Champs-Élysées. Plus de 6000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour cette soirée à haut risque.

Une des soirées les plus longues pour les autorités

Les autorités planchent sur ce dispositif depuis plusieurs semaines. Il y a dix jours, nous avions pu exceptionnellement assister à cette réunion au ministère de l'Intérieur. D'ordinaire, il n'y a pas de caméra dans ces moments stratégiques. Gérald Darmanin est entouré du préfet de police de Paris et des services de renseignements.

Les autorités ont anticipé pour éviter à tout prix les jets de mortiers d'artifices ou encore de cocktails Molotov sur les forces de l'ordre. Sur le terrain cette semaine, les opérations de contrôle se sont multipliées. Les policiers sont à l'affût de tout ce qui pourrait servir à fabriquer une arme, par exemple dans les stations-service. "Quand on arrive, on vérifie visuellement que personne ne soit en train de se servir dans une bouteille ou un petit contenant", explique l'un des agents dans la vidéo en tête de cet article. Pendant les fêtes en Île-de-France, il est interdit de se fournir en carburant dans des jerricans.

La traque des engins pyrotechniques

Le commissaire central adjoint d'Aulnay-Sevran (Seine-Saint-Denis), Manuel Blanc, et ses hommes, traquent en particulier la vente de mortier d'artifice sur Internet, mais aussi dans les magasins. Certains engins pyrotechniques doivent être retirés des rayons pendant la période des fêtes. Mais souvent, les stocks sont constitués bien avant le 31 décembre. À la demande des autorités, la chasse aux mortiers se poursuit jusque dans les parties communes des immeubles.

L'opération la plus délicate pour les policiers a lieu le soir du réveillon sur les Champs-Élysées. Dès 15 heures ce dimanche, le ton est donné. Les 90 policiers de la caserne, que nous avons pu suivre, prennent rapidement le chemin du lieu des festivités. En moins de 20 minutes, ils sont sur place et font évacuer la plus belle avenue du monde. Une première étape avant tant d'autres, car les policiers le savent, cette soirée du Nouvel An sera longue.


La rédaction de TF1info | Reportage : Léonard Attal, Ignacio Bornacin, Raphaël Maillochon

Tout
TF1 Info