FOURNAISE - Les départs et retours de vacances se font ce week-end sous des températures caniculaires, notamment dans le Sud. Sur la route de l'Espagne, les automobilistes ne sont pas épargnés par les coups de chaud, bloqués dans plusieurs bouchons.

Les premiers bouchons de la journée se désengorgent lentement, sous un soleil de plomb. Il est à peine onze heures et déjà 31 °C au thermomètre au péage du Perthus (Pyrénées-Orientales). Du côté des automobilistes, l'inquiétude monte un peu. "Ça ne fait que 20 minutes qu'on est ici, là, ça commence à être chaud", se plaint un conducteur dans le reportage en en-tête.

Ce samedi 14 août, des dizaines de milliers de vacanciers emprunteront l'autoroute A9, passage obligé pour se rendre en Espagne ou pour rentrer à la maison. Les plus prévoyants d'entre eux sont partis aux aurores. Pour preuve, de nombreuses voitures se pressaient déjà à la frontière dès les premières heures de la matinée. "On a pris la route ce matin à 4h30 pour éviter les embouteillages", explique un père de famille venu de Lyon.

Les embouteillages et les fortes chaleurs, double peine pour Yannick Brice, un vacancier venu quant à lui de Normandie avec sa famille et ses amis. Le groupe se déplace dans deux voitures où l'on roule serré à cinq par habitacle. Mieux valait donc partir la nuit.

Chaque année, on enregistre en moyenne 700 km de bouchons lors du week-end du 15 août. Cet été, face à la canicule, Bison Futé recommande aux voyageurs de reporter leurs déplacements.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info