La France face à une sécheresse majeure

VIDÉO - Sécheresse : des cours d’eau sont déjà à sec, une association de pêcheurs de l'Ain tire le signal d'alarme

Publié le 19 mai 2022 à 10h10, mis à jour le 19 mai 2022 à 12h00
JT Perso

Source : Les MATINS LCI

Suite à la sécheresse qui sévit dans le pays, des dizaines de départements sont d’ores et déjà en alerte.
Des pêcheurs du Bas-Bugey se disent inquiets alors que les cours d'eau baissent brutalement.
Certains sont déjà presque à sec.

C'est l'une des conséquences concrètes de cette sécheresse. Ici, en mai, le débit de ce cours d'eau est normalement à 0,8 mètre cube. Au début du mois, il a été relevé à 0,2 mètre cube, soit quatre fois moins que la normale. De quoi inquiéter ces pêcheurs.

Un niveau de mois de juillet

Le co-président de l'AAPPMA

"Généralement, au mois de mai, ce rocher est sous l'eau. Ce niveau, c'est un niveau de mois de juillet à peu près. Si ça continue comme ça, au mois d'août, il n'y aura plus d'eau. Ce sera complètement sec", affirme Nathan Schlumberger, co-président de l'AAPPMA du Bas-Bugey. Un manque d'eau de plus en plus précoce, de fortes chaleurs, trop peu de pluies et une fonte des neiges qui ne suffit plus à alimenter les rivières.

 "On est en mi-mai et on se retrouve déjà en train de faire des pêches de sauvetage. On récupère les poissons et on va les mettre là où on retrouve un niveau stable pour eux", rapporte Giovanni Tateia, co-président de l'AAPPMA du Bas-Bugey.

Et les pêcheurs de l'Ain le savent, si la sécheresse dure trop longtemps, l'eau des cours va devenir un petit trésor. Face à ce phénomène, les pêcheurs sont aussi moins nombreux aux chevets des rivières. Ils sont pourtant les premiers sentinelles pour veiller à la bonne qualité de nos cours d'eau.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info