La France face à une sécheresse majeure

Sécheresse : le Nord en alerte pour la première fois

TF1 | Reportage TF1 | Reportage V. Lamhaut, B. Agirbas.
Publié le 1 août 2022 à 20h13, mis à jour le 2 août 2022 à 17h20
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le mois de juillet qui vient de se terminer est le deuxième mois le plus sec jamais enregistré en France.
Tout le pays est concerné, y compris le Nord.
C’est du jamais-vu à ce point dans le département.

Sébastien Laporte nous montre la rivière qui traverse sa ville. Son niveau est anormalement bas. Ce n’est pas étonnant, Steenvoorde fait partie des 40 communes du département placées en crise sécheresse, le niveau le plus haut. C'est du jamais-vu. Rien que le mois dernier, il est tombé deux fois moins de précipitation qu’en temps normal. Des habitants l’ont remarqué.

L’état de crise s’accompagne de restrictions pour les particuliers : interdiction de nettoyer la voiture et d’arroser son jardin. Pour les agriculteurs, il y a là aussi des contraintes. Simon Ammeux n’a jamais subi de restrictions aussi fortes. Il a le droit d’arroser ses choux-fleurs seulement trois nuits par semaine. En cas de non-respect, il risque une amende de 1 500 euros.

"C’est cher, mais c’est normal. Cela doit être dissuasif aussi. Ici de toute façon, de l’eau dans le cours d’eau, il n’y en a plus. S’il y a interdiction, il y a interdiction. Il faut respecter les règles pour qu’on puisse préserver la ressource," explique-t-il. Avec un arrosage limité, l’agriculture craint que son rendement soit inférieur aux années précédentes.


TF1 | Reportage TF1 | Reportage V. Lamhaut, B. Agirbas.

Tout
TF1 Info