Le 20h

VIDÉO - Sécurité routière : à quoi servent les radars-leurres ?

La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Frédérique Agnès, Jacques Rieg-Boivin, et Laurence Claudepierre
Publié le 22 mai 2022 à 7h30
JT Perso

Source : TF1 Info

En plus de 4500 radars, les routes françaises compteront bientôt 800 boîtes "leurres".
Moins coûteux, incitatifs et moins répressifs, leur efficacité sur la sécurité routière est pourtant inconnue.

Une vingtaine de cabines-radars viennent d'être installées sur tout le territoire de Belfort, comme on peut le voir dans le reportage en tête d'article. Mais surprise, un quart seulement sont de vrais radars. Les autres boîtiers seront vides, ce sont des radars-leurres : leur simple présence est supposée dissuader les excès de vitesse. Raffinement dans l'incertitude proposée aux automobilistes : le dispositif de flash changera régulièrement de cabine.

Les autorités locales elles-mêmes ne savent pas quels radars sont actifs, ou à quel moment. "C'est piloté par les services de l'Etat", explique le maire de Méroux-Moval, "donc on n'a pas d'information, bien entendu, ce serait un peu trop simple que le maire soit au courant". Un boîtier vient d'être installé sur sa commune, dont lui-même ignore s'il peut effectivement "flasher" les automobilistes en excès de vitesse. "On n'est pas au courant quand ils opèrent, ou quand la boîte est pleine", admet Stéphane Guyot.

Inciter, sans verbaliser

D'ici à la fin de l'année, la France comptera 4.500 radars actifs, secondés par 800 leurres. L'objectif est d'inciter à lever le pied, sans recourir systématiquement à la verbalisation. Pour l'association "40 millions d'automobilistes", ce n'est pas la bonne philosophie. "Il faut revenir à une meilleure pédagogie", estime un de ses responsables, l'avocat Jean-Baptiste Iosca, "et pas à une angoisse perpétuelle comme ça, qui peut aussi créer l'accident". 

L'autre intérêt des radars-leurres est de coûter moins cher, mais leur efficacité est inconnue : aucune étude d'impact n'a été rendue publique. Seul indice : l'Etat a finalement choisi d'en installer dix fois moins que les 10.000 prévus à l'origine.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Frédérique Agnès, Jacques Rieg-Boivin, et Laurence Claudepierre

Tout
TF1 Info