"De mars 2021 à son décès, nous n'avons pas eu de diagnostic" : Shiloh, 13 ans, est décédée d'un cancer du sein, son père témoigne

par Emma FORTON
Publié le 5 mars 2024 à 12h35

Source : TF1 Info

Shiloh est décédée d'un cancer du sein à l'âge de 13 ans.
Son père, Modibo Diakité, témoigne sur LCI dans la matinale de Jean-Baptiste Boursier.
Manque d'écoute, absence de diagnostic... Il dénonce la négligence du corps médical.

Shiloh est décédée d'un cancer du sein, elle avait 13 ans. À un âge où cette maladie est rarissime : 5 % des personnes âgées de moins de 40 ans sont touchés par cette maladie. Son père, Modibo Diakité, témoigne sur LCI dans la matinale de Jean-Baptiste Boursier. "Tout a commencé en mars 2021, notre fille s'est levée un matin avec des rougeurs sous son sein gauche, qu'elle a montrées à sa maman. Celle-ci m'en a informé. Depuis ce jour-là, le calvaire de notre fille a commencé", se remémore le père de Shiloh.

Pour lui et son épouse, l'hypothèse d'un cancer du sein faisait peu de doute. Ils ont d'ailleurs fortement insisté auprès des soignants pour qu'ils investiguent cette piste. "À chaque fois que les médecins intervenaient et venaient dans la chambre de notre fille, ma femme disait : qu'est-ce qu'elle a notre fille ? Et ils disaient : "on ne sait pas encore, on est en train de chercher". Mon épouse leur répétait que c'était un cancer. Elle n'a pas été écoutée, elle était même méprisée", raconte-t-il.

Ils n'ont pas été entendus, et estiment aujourd'hui que leur fille n'a pas pu "recevoir les soins appropriés". Le père de Shiloh dénonce l'absence de diagnostic : "De mars 2021 à son décès, nous n'avons pas eu de diagnostic. Elle est allée deux fois aux urgences, elle en est sortie avec des ordonnances, mais sans poser de diagnostic. Ensuite, elle est restée neuf jours à l'hôpital d'Argenteuil et elle est sortie avec rien, se rappelle Modibo Diakité. À aucun moment, il y a eu un professionnel de santé qui s'est assis, qui a eu un peu d'empathie pour notre fille et qui s'est dit peut-être que c'est un cancer du sein et qu'il fallait l'hospitaliser."

Les parents portent plainte pour "négligence" et "refus des soins"

Avec son épouse, ils ont décidé aujourd'hui de porter plainte contre des médecins, des hôpitaux et des instituts privés : toutes les personnes qui se sont penchées sur le cas de leur fille, "41 personnes" selon le père de Shiloh. Les parents portent plainte "par rapport à leur négligence et le refus des soins". "Un voleur est mieux traité au commissariat aujourd'hui qu'un patient à l'hôpital, lâche-t-il de but en blanc. Shiloh était une fille joyeuse, gentille, sociable et elle aimait la vie. Elle avait beaucoup de rêves, mais ils se sont brisés. Elle n'est pas partie à cause de sa maladie, mais parce qu'on n'a pas pris soin d'elle. Le malheur de notre fille, c'est d'être tombée malade."


Emma FORTON

Tout
TF1 Info