VIDÉO - Le voisin fait des travaux, ils perdent leur maison : la colère d'une famille du Nord

M.D. | Reportage vidéo TF1 Vincent Lamhaut et Tanguy Joire
Publié le 11 janvier 2023 à 13h25, mis à jour le 11 janvier 2023 à 14h34

Source : TF1 Info

À Pecquencourt, dans le Nord, un couple avec six enfants a dû faire démolir sa maison.
Elle menaçait de s'effondrer à cause de travaux réalisés par leur voisin.
Ils racontent leur désarroi à TF1, alors qu'ils n'ont toujours rien touché des assurances et que la mairie leur réclame 42.000 euros.

C’est l'histoire à peine croyable d'un couple qui a perdu sa maison parce que leur voisin a fait des travaux. Carole et Thierry ne reviennent que rarement sur les lieux du sinistre. Trop dur à supporter, et pour cause. Il y a encore un an, à cet emplacement, se trouvait une maison qu’ils avaient achetée et rénovée de fond en comble. La bâtisse menaçant de s'effondrer, elle a dû être démolie intégralement. 

Coût de l’opération ? 42.000 euros, une somme que Carole et Thierry, qui ont six enfants, doivent aujourd’hui rembourser. "Il y a énormément de colère, témoigne, au micro de TF1, Thierry, dans la vidéo en tête de cet article. 42.000 euros, c’est une grosse somme, mais ce n’est rien à côté de ce qu’on vient de perdre, parce qu’on parle d’une maison complète." À ses côtés, Carole, sa compagne, retient ses larmes. "On m’a ruiné ma vie, aujourd’hui, on est sans mots", lâche, dépitée, la mère de famille.

En faisant ce trou, il a tapé dans les fondations de notre maison.
Carole

La famille, qui s’était installée dans cette maison de Pecquencourt en août 2021, a tout perdu ou presque. Pour comprendre l’origine du problème, il faut se rendre sur le terrain d’à côté, où gît un trou béant. Quelques mois après leur emménagement, le propriétaire, qui souhaitait y bâtir une maison, avait lancé des travaux. Mais les choses ne sont pas du tout passées comme prévu. 

"En faisant ce trou, il a tapé dans les fondations de notre maison. Et il nous a dit : ‘C’est bon, j’ai un permis de construire. Je sais ce que je fais. C’est mon travail, ça va aller ! Et, finalement, est arrivé ce qui est arrivé", soupire Carole. Le couple a porté plainte contre le propriétaire, qui a été condamné à leur verser 350.000 euros de dédommagement. Mais il s’est déclaré insolvable. Depuis, le dialogue est rompu et les problèmes s'accumulent.

Carole et Thierry ne peuvent pas non plus toucher l’argent de l’assurance. Le contrat multirisque habitation auquel le couple avait souscrit, contrairement à ce qu'indique son nom, ne garantit pas ce type de dommages. "On est désarmés face à cette situation", se lamente Carole. D'autant que le maire de la commune leur réclame aujourd’hui les 42.000 euros qui ont été avancés par la municipalité pour la démolition de la maison.

Une pétition lancée pour repousser le remboursement

Impensable pour le couple, qui a donc lancé une pétition dans l’espoir de retarder le versement, le temps de trouver une solution. "Ça pourrait être moi. C’est pareil, j’ai une fille de 2 ans. Vous vous réveillez un matin et vous avez tout perdu", témoigne un voisin, qui a signé la pétition. L’édile est conscient des difficultés que le couple rencontre, mais à l’entendre, il est impossible de suspendre le remboursement. 

"Juridiquement, je ne pouvais pas", assure à TF1 le maire (DVG) de Pecquencourt, Joël Perrache, avant de poursuivre : "Ce n’est pas une dépense communale et je ne peux donc pas la comptabiliser avec les dépenses de la commune.". La pétition compte aujourd’hui plus de 200 signatures. Une délibération pourrait être inscrite à la prochaine réunion municipale.


M.D. | Reportage vidéo TF1 Vincent Lamhaut et Tanguy Joire

Tout
TF1 Info