80 ans de la Libération : le village martyr de Vassieux-en-Vercors honoré par Emmanuel Macron

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : C. Buisine, F. Chevallay, É. Nappi
Publié le 15 avril 2024 à 14h38, mis à jour le 16 avril 2024 à 15h46

Source : JT 13h Semaine

Pour le 80e anniversaire de la Libération, Emmanuel Macron se rendra mardi à Vassieux-en-Vercors (Drôme).
En 1944, le village a été théâtre d'un massacre de civils durant la Seconde Guerre mondiale.
C'est la première fois qu'un président en activité se rend sur les lieux.

À Vassieux-en-Vercors (Drôme), sur une plaque commémorative, sont gravés les noms des martyrs de la ville. Ces 73 habitants pris au hasard ont été tués en 1944 par l’armée allemande. Le père de Paul Jallifier, dont il porte le nom, est mort pendu par les pieds. "Pour moi, c'était un héros, parce qu'il a quand même souffert. On l'a retrouvé plein de terre dans la bouche. (...) Il a souffert pour mourir", explique son descendant au JT de TF1, dans le reportage visible en tête de cet article.

[Les nazis] vont massacrer indistinctement civils et combattants.
Julien Guillon, référent scientifique au Mémorial de la Résistance en Vercors

Lors de l’attaque, Lucien Frel, fils de maquisard, n’a que quelques mois. À l’époque, l’armée nazie est aux abois et décide de raser le village en représailles des opérations menées par le maquis du Vercors, qui regroupe 4000 hommes. "Les Allemands sont arrivés sur Vassieux en planeurs. Ils étaient tirés par des avions ; ils les ont relâchés au-dessus du village et les planeurs ont atterri", raconte-t-il. Les carcasses des planeurs sont encore présentes dans le village.

À côté du village, se trouve une nécropole unique en France. Elle regroupe les sépultures des maquisards, mais aussi des habitants de Vassieux-en-Vercors, tués avec sauvagerie, quel que soit leur âge. "[Les nazis] vont massacrer indistinctement civils et combattants. C'est aussi pour ça qu'on retrouve dans cette nécropole des maquisards inhumés à côté de civils", explique Julien Guillon, référent scientifique au Mémorial de la Résistance en Vercors.

Compagnon de la Libération, le village n’avait jamais reçu de visite présidentielle. Un oubli qui sera réparé ce mardi 16 avril, lors de la visite d'Emmanuel Macron pour le 80e anniversaire de la Libération.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : C. Buisine, F. Chevallay, É. Nappi

Tout
TF1 Info