VIDÉO - "Jusqu'à leurs dernières limites" : au cœur de la sélection des futurs sauveteurs des plages

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : L. Romanens, A. Pocry
Publié le 16 avril 2024 à 17h15

Source : JT 13h Semaine

Le recrutement des sauveteurs en mer a lieu en ce moment.
Pour être sélectionnés, les candidats se prêtent pendant une semaine à des épreuves particulièrement exigeantes.
Le JT de TF1 a assisté à ces tests à Argelès-sur-Mer.

Ils sont 63 au départ, mais 33 seulement seront sélectionnés. Pour ce faire, ils enchaînent les épreuves physiques : course à pied de 11 kilomètres dans le sable, pour les filles comme pour les garçons ; sauvetage en mer ; descente en apnée à trois mètres de profondeur. Et certains finissent à bout de force. "Je suis cuit, j'ai tout donné", confie d'ailleurs un jeune homme dans le reportage du JT de TF1 visible en tête de cet article.

Des candidats âgés entre 18 et 23 ans

Avant d'être potentiellement sélectionnés, il leur faut passer l'épreuve la plus redoutée : un contre-la-montre individuel de 600 mètres à effectuer en mer contre le courant et les vagues, dans une eau à 13°C. "Si on n'a pas le mental, on ne réussit pas", explique un aspirant sauveteur. Ils enchaînent ensuite avec le paddle : 400 mètres à parcourir à la force des bras.

Quelques mètres plus loin, un autre groupe commence le test du baigneur en détresse. Pour plus de réalisme, il est particulièrement agité et en pleine forme. 

Tous les candidats sont âgés entre 18 et 23 ans, mais ils doivent déjà faire preuve de beaucoup de sang-froid, notamment face à une victime inconsciente. Obligatoirement diplômés en secourisme, ils mettent en pratique leurs connaissances. C'est alors leur capacité à travailler en groupe qui va faire la différence.

"La moindre inattention de notre part peut être fatale. C'est pour ça qu'on a besoin de les pousser, de les tester vraiment jusqu'à leurs dernières limites", explique Jean-Luc Bartoli, chef des plages.

Payés 1800 euros net pendant cinq mois, les 33 sauveteurs retenus devront surveiller 7 kilomètres de plage, envahis l'été par plus de 100.000 vacanciers par jour. À Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), le début de la saison commence le 1er mai prochain.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : L. Romanens, A. Pocry

Tout
TF1 Info