VIDÉO - Cinq ans après l'incendie de Notre-Dame de Paris : le chantier titanesque raconté par un riverain

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : M. Izard, T. Valtat, T. Gippet
Publié le 15 avril 2024 à 15h28

Source : JT 13h Semaine

Notre-Dame de Paris en feu, c'était tout juste il y a cinq ans, le 15 avril 2019.
Depuis ce jour, un riverain a tout filmé, de l'incendie à la reconstruction qui se poursuit.
Il a accepté de témoigner au JT de TF1.

Ce lundi 15 avril au matin, sur le parvis, des touristes du monde entier et des Français, toujours attirés par Notre-Dame, et fascinés par le chantier, cinq ans jour pour jour après le dévastateur incendie. "Les artisans qui ont travaillé dessus sont vraiment très forts", apprécie un homme, dans le reportage du JT de TF1 visible en tête de cet article. 

Pour certains, comme Étienne Castelein, le 15 avril reste une date douloureuse. Il travaille pour l'archevêché, juste à côté de la cathédrale. En 2019, à 18h45, il filme le tout début de l'incendie. Et puis, tout va très vite : à 19h45, il filme la flèche qui s'écroule.

La réouverture est prévue dans moins de huit mois

Depuis cinq ans, depuis son bureau, Étienne observe un autre spectacle, celui de la reconstruction. "Le travail qui est fait est impressionnant à suivre par les fenêtres, ne serait-ce que le montage des échafaudages", nous dit-il. Il a suivi toutes les étapes, comme la pose des cintres en bois, pour sécuriser les arcs-boutants.

À Pâques, l'an dernier, Étienne retourne dans la cathédrale, et filme les laudes, les prières du Jeudi saint. "Je crois que ce sont les laudes les plus bruyantes que je n'ai jamais faites de ma vie, parce que les ouvriers ne se sont pas arrêtés. Le chantier était encore vivant derrière", se souvient-il.

Le 16 décembre, il monte à 96 mètres, au sommet de l’échafaudage pour voir revenir le coq. "C'était hyper émouvant, la météo était de la partie. Et cette lumière très rouge-orange de fin de journée qu'on avait à ce moment-là, ce début de crépuscule, c'était incroyable. (...) On aurait pu rester encore toute la nuit", poursuit Étienne Castelein. "Quand Notre-Dame sera terminée et rouverte, elle sera majestueuse et incroyable, à l'image de ce que tous les ouvriers ont fait de majestueux et d'incroyable pendant cinq ans."

À l'intérieur, loin des regards, des centaines de personnes s'activent pour la réouverture, dans moins de huit mois.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : M. Izard, T. Valtat, T. Gippet

Tout
TF1 Info