Énergie : une fin d'année sous le signe de la sobriété

Délestage : qui sera à l'abri des coupures d'électricité ?

TF1info | Reportage : Pierre Gallaccio, Christophe Moutot, Ludovic Romanens
Publié le 5 décembre 2022 à 22h41, mis à jour le 6 décembre 2022 à 11h39
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La France devra peut-être procéder à des coupures électriques cet hiver.
Grâce à leur situation géographique, certains foyers français seraient toutefois épargnés.
TF1 se penche sur ces lieux prioritaires exemptés du risque de délestage.

Vous pourriez penser qu'habiter à proximité d'une caserne de pompiers, d'un commissariat ou d'un hôpital, vous protège du risque d'une coupure électrique effectuée pour délester le réseau, en cas de saturation cet hiver. Mais c'est plus compliqué. Pourquoi ? Parce que votre logement est peut-être connecté à un autre câble du réseau électrique que le site protégé dont vous êtes pourtant le voisin. 

Dans la vidéo en tête de cet article, une équipe de TF1 filme un labyrinthe de tunnels parcourus de câbles, dont chacun alimente un secteur géographique, dans des souterrains du réseau près d'Orléans. "Ce câble-ci, par exemple, alimente la commune de Chanteau", nous explique Éric Miorelli, responsable des interventions spécialisées chez Enedis, dans ce reportage du 20H.

Une liste confidentielle

Prenons le périmètre de cette petite commune de Chanteau. Sur une carte, on y voit des champs, des maisons individuelles, mais aussi une zone militaire, qu'on peut supposer exempte des coupures envisagées cet hiver. Cette situation géographique permettra-t-elle au village du Loiret d'échapper lui aussi au black-out

En fait, il est impossible d'en être certain : la liste des zones prioritaires est confidentielle. "Il y a environ 30.000 lignes électriques à moyenne tension en France", parmi lesquelles "une dizaine de milliers de lignes seraient protégées suite aux instructions préfectorales", explique Thierry Sudret, directeur d'exploitation chez Enedis.

Lire aussi

Comment seront déclenchées ces coupures de délestage, si elles ont lieu ? Manuellement et à distance dans un central régional d'Enedis, comme celui que l'équipe de TF1 a pu visiter. De nombreux écrans, scrutés par des techniciens, où chaque couleur représente une ligne électrique, qu'on peut éteindre d'un seul clic. Couper une partie du réseau dans le centre de la France pourrait par exemple bénéficier à toutes les autres régions. 

On peut anticiper les tensions sur le réseau, jusqu'à trois jours à l'avance au maximum, et les habitants concernés par une coupure en seront prévenus la veille. Seule certitude, dans le pire scénario, un seul foyer pourrait être coupé une fois le matin et une fois le soir, mais jamais plus de deux heures d'affilée.


TF1info | Reportage : Pierre Gallaccio, Christophe Moutot, Ludovic Romanens

Tout
TF1 Info