VIDÉO - "Pas un métier facile mais on le fait avec passion" : la vocation est toujours là chez les jeunes agriculteurs

par La rédaction de TF1 | Reportage : Julie Jeunemaître, Julien Denniel
Publié le 21 février 2024 à 17h04

Source : JT 13h Semaine

Les jeunes restent motivés pour rejoindre la filière agricole.
Les formations spécialisées font le plein.
Même si les élèves sont conscients des difficultés qui les attendent.

Travailler auprès des vaches était son rêve d'enfant. Mégane Le Bars s'est installée il y a bientôt deux ans sur l'exploitation familiale. Ses parents, éleveurs laitiers depuis 35 ans, ont d'abord essayé de l'en dissuader. Mégane était sur les barrages en janvier. Assurer le renouvellement des générations est l'un des enjeux de la mobilisation. Ce mercredi matin, lors de la conférence de presse de Gabriel Attal, ils ont obtenu des avancées : le droit à l'essai pour les jeunes agriculteurs et l’exonération de charge lors de l'installation qui répondent en partie à leurs inquiétudes. "La perspective d'avenir est difficile car on ne sait pas combien on va vendre notre lait le mois prochain. C'est sûr que c'est pas un métier des plus faciles mais quand on le fait avec passion... ", explique-t-elle.

Ils sont comme elle de plus en plus nombreux à s'installer. Plus de 14.000 chefs d'exploitation en 2022, dont 70% de jeunes agriculteurs. Les formations agricoles ne désemplissent pas. Seul un tiers des élèves aujourd'hui sont fils ou filles d'agriculteurs, mais tous sont préparés aux difficultés du métier. "Petit, j'en rêvais et aujourd'hui, j'en crève", "Notre fin sera votre faim", des slogans qui n'ont pas échappé aux élèves de BTS rencontrés par l'équipe du 13H, diplômés dans quelques mois. L'espoir et la passion du métier les retiennent encore.


La rédaction de TF1 | Reportage : Julie Jeunemaître, Julien Denniel

Tout
TF1 Info