Une partie de la mairie de Coulaines (Sarthe) a été incendiée au cours des violences urbaines de ces derniers jours.
Pour faire fonctionner ses services, elle doit faire appel au système D.
Le 13H de TF1 l'a constaté sur place.

Ce mardi 4 juillet au matin à Coulaines (Sarthe), l'accès à la mairie est difficile, la faute à un incendie survenu durant la vague de violences urbaines. Pour trouver l'accueil, il faut suivre des panneaux et contourner le bâtiment. Une chance pour les habitants, même si tout est inhabituel. "Ils ont su rebondir, on est bien accueillis", apprécie une administrée dans le reportage du 13H de TF1 visible en tête de cet article. 

Suite aux émeutes de vendredi soir, l'entrée de l'édifice a été rendue totalement inutilisable par les flammes. Après le choc, il a vite fallu trouver une solution de repli pour le maire. "On est dans une salle de la mairie, il n'y a pas la même confidentialité. C'est un peu spartiate, un peu simple, en mode dégradé. Mais l'essentiel est d'avoir redémarré. C'est le message : on nous a attaqués mais on est là", explique l'édile, Christophe Rouillon.

Des mariages à préparer malgré tout

États civils, accueil, papiers d'identité... Tous les services se trouvent sur le pont, dans la même salle, avec un mot d'ordre : le système D : "J'avais mes supports qui, malheureusement, ont brûlé. Mais on y arrive, on trouve toujours une solution. C'est dur mais on prend sur nous", détaille Murielle Leconte, agente administrative au sein de la mairie de Coulaines.

Et sa collègue Anne Davy, directrice adjointe des services à la population et ressources humaines, d'ajouter : "Nous avons récupéré la mallette mobile du dispositif qui va permettre la remise des cartes d'identité et des passeports, et nous allons faire un premier test."

La salle de mariage n'est pas accessible non plus. Alors ce mardi matin, il faut déménager les symboles de la République dans les autres salles de la commune pour continuer les célébrations. La mairie estime qu'il faudra des mois avant de retrouver un fonctionnement normal, mais elle pourra reproposer tous ses services au public dès la fin de semaine.


La rédaction de TF1info | Reportage K. Gaignoux, K. Moreaux

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info