Les tiers-lieux sont ces endroits atypiques qui sont en train de transformer nos villes et nos villages.
On en compte 3500, surtout à la campagne.
Reportage dans l'Oise et en Côte-d'Or.

Au presbytère, les discussions ont bien changé. Il y a maintenant deux ans, l'annexe de l'église a été transformée en café citoyen. Dans une commune de 540 habitants sans commerce, ça change tout. La bonne idée de ce réaménagement, c'est Fabrice Dalongeville, maire d'Auger-Saint-Vincent (Oise), qui l'a eue. Aidé par des bénévoles et par quelques subventions, il en a fait un acte politique. Et pour financer ce lieu de vie, il a loué l'autre partie du presbytère sur une plateforme en ligne. Un investissement de 480.000 euros, au départ, pour ce tiers-lieu qui va bien au-delà du simple café.

La France compte 3500 endroits comme celui-ci, même s'il existe presque autant de concepts que de tiers-lieux. À Semur-en-Auxois (Côte-d'Or), 4200 habitants, c'est une association qui a pris les choses en main. Joël, mécanicien à la retraite, aide à la réparation des vélos. Et fort de leur succès, les membres de l'association sont allés jusqu'à pousser les murs de l'autre côté de la rue, tout un étage dédié aux espaces de travail partagé et aux ateliers participatifs.


La rédaction de TF1 | Reportage : Alison Tassin, Régis Roiné

Tout
TF1 Info