Certains sites français trop fréquentés ont installé des quotas de visiteurs.
Dans les Côtes-d'Armor, l'Île de Bréhat vient de faire de même.
En 2022, 400.000 touristes y ont débarqué, ce qui a irrité les habitants et ravi les commerçants.

C'est une terre si convoitée, à l'approche de l'été, qu'elle veut limiter le nombre de ceux qui viennent la visiter. L'Île de Bréhat n'est qu'à dix minutes de bateau. Mais à partir du 14 juillet 2023, les traversées seront moins nombreuses.

Une bonne nouvelle pour les habitants

Pour protéger son île, le maire de Bréhat limite le nombre de touristes à 4700 par jour au maximum, pendant 40 jours, durant l'été 2023. Une mesure qu'il justifie par communiqué. La nouvelle a été bien accueillie par une majorité d'habitants, car plus de 6000 visiteurs affluent, parfois, dans les rues étroites de la commune. Alors qu'il n'y a, certains jours d'hiver, que 400 habitants.

Sur l'Île de Bréhat, on vit principalement du tourisme. Et les pics de fréquentation sont les bienvenus pour certains commerçants. C'est le cas de Nathalie L'Amidon, gérante de l'hôtel-restaurant La Vieille Auberge. Elle craint de perdre 30 % de son chiffre d'affaires annuel. Quant à David André, gérant, il embarque jusqu'à 800 personnes les jours d'été. Il comprend la mesure, mais celle-ci va le contraindre à transporter deux fois moins de visiteurs. 

Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo : Kévin Gaignoux, Kylian Moreau, Léonie Baud

Tout
TF1 Info