Chez soi ou à la plage, on en a tous un.
Le transat, synonyme de soleil et de sieste, est l'un des indémodables de l'été.

Il existe différents modèles de transat. Il y a le plus traditionnel, dont on ne veut pas se séparer. "Quand il cassera. Pas avant", nous affirme son propriétaire. Il y a également ceux qui vous plongent dans de lointains souvenirs. "Avec des toiles un peu orangées, jaunes, vert kaki... les vieux trucs. Ce sont mes parents qui étaient sur les transats et moi, j'étais sur le sable", rapporte une vacancière.

Les premiers transats apparaissent à la fin du XIXe siècle, sur les paquebots entre l'Europe et l'Amérique. Très vite, on les appelle des "transats", diminutif de transatlantique. Sur les plages, ils s'installent avec l'arrivée des congés payés. Mais bien souvent, c'est le même problème. Le transat provoque chaque année de nombreux accidents, comme les pincements de doigts.

Mais aujourd'hui, les fabricants l'ont bien compris. Voici un modèle de dernière génération, idéal pour se relaxer. "C'est une chaise qui tient toute seule (...) elle fait contrepoids toute seule ", nous affirme son propriétaire.


TF1 | Reportage C. Ebrel, L. Jeanson, M. Sitti

Tout
TF1 Info