Le 13H

VIDÉO - Un fabuleux don de 2 millions d'euros tombé du ciel pour une commune du Calvados

V. F | Reportage : G. Thorel et A. Vieira
Publié le 22 décembre 2021 à 9h40
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

SURPRISE - À quelques jours de Noël, voilà un cadeau qui arrive à point nommé pour la commune de Falaise. Une centenaire, décédée en avril dernier, a légué toute sa fortune à la ville, soit plus de 2 millions d’euros. De quoi financer bien des projets.

Décidément les habitants de Falaise (Calvados) sont attachés à leur commune et ils le font savoir. Pour la deuxième fois en trois ans, la municipalité a été désignée comme légataire universelle d’un héritage évalué à plus de 2 millions d’euros. Cette fois, il s'agit du don d'une centenaire, Denise Lecourt, décédée en avril dernier. 

Une somme inattendue pour Hervé Maunoury, le maire : "C'est une vraie surprise et puis une responsabilité malgré tout. Quand quelqu'un vous lègue une telle somme, vous devez être digne de son utilisation", dit-il dans le JT de 13H de TF1, à voir dans la vidéo en tête de cet article. 

Une rue à son nom

Grâce à ce don, le patrimoine de la commune pourrait être restauré, tout comme le stade de football. Mais les Falaisiens ont aussi leur idée sur l'utilisation de cet argent. "Un peu de tout, si c'est bien dispatché. De la rénovation, peut-être des logements", avance une riveraine, consensuelle. Quand une autre préfère "enterrer les fils électriques qui se promènent dans les rues". "C'est parfait, c'est très gentil de la part de la dame, c'est mieux que de donner aux impôts", se réjouit encore un habitant. 

Carmen, la boulangère du centre-ville, espère, quant à elle, que son commerce va profiter de cette somme. "Ce qu'il nous aurait fallu, c'est un petit peu plus de stationnement parce qu'ils nous ont diminué le nombre de places. Et s'il y a des gens qui viennent de loin, quand il n'y a pas de places, ils ne s'arrêtent pas", déplore-t-elle. 

Lire aussi

En attendant, pour remercier la généreuse donatrice, la mairie envisage déjà de renommer une rue à son nom. De son côté, la bienfaitrice a simplement demandé dans son testament qu’on entretienne le caveau familial.


V. F | Reportage : G. Thorel et A. Vieira

Tout
TF1 Info