VIDÉO – La naissance rare mais contestée d'un lion blanc en Hongrie

Capucine Moulas
Publié le 29 août 2016 à 18h47
VIDÉO – La naissance rare mais contestée d'un lion blanc en Hongrie

Source : Nyíregyházi Állatpark/Facebook

NAISSANCE – Le zoo de Nyíregyháza en Hongrie vient d’accueillir un nouveau petit pensionnaire : un lionceau blanc, une forme mutante du lion très rare mais aussi très contestée.

Le zoo de Nyíregyháza, en Hongrie, célèbre une nouvelle naissance. Et pas n’importe laquelle : un lionceau blanc a vu le jour vendredi 26 août. Une venue au monde sans précédent pour le parc animalier, qui élève  le couple de parents depuis 2015 seulement.

Le petit lionceau, dont le sexe n’est pas encore identifié, précise le zoo sur sa page Facebook, devrait ouvrir les yeux dans deux semaines environ. Le premier examen médical aura lieu "dans quelques semaines", lorsque le petit, pour l’heure protégé par ses parents, aura gagné en autonomie. 

Un gène mutant qui pose problème

Les soigneurs du zoo estiment que la fourrure du lionceau devrait tirer sur le beige clair, comme celle de ses parents. La couleur immaculée des lions dépend d’un gène mutant, présent dans le patrimoine génétique des parents. Seuls deux lions blancs peuvent donc concevoir un bébé à leur image. 

Par conséquent, ces lions blancs aux gènes mutants sont élevés en très grande majorité en captivité pour perpétuer leur couleur insolite (la seule population en semi-liberté ne dépasse pas les 15 individus). Ces fauves sont donc largement exposés à la consanguinité, ce qui les expose davantage aux malformations physiques et autres dégénérescences mentales.


Capucine Moulas

Tout
TF1 Info