L'obtention d'un permis de conduire fait partie des grands moments d'une vie.
Chaque année, plus d'un million de personnes passent l'examen tant redouté.
Une épreuve qui fête cette année ses 100 ans.

Vous vous en souvenez tous, l’année où vous avez décroché ce petit papier rose qui se déchire facilement. Peut-être parce qu'il déborde de souvenirs. Aujourd'hui en plastique, nous avons retrouvé le permis original, centenaire, qui s'appelait à l'époque le “Permis de conduire les automobiles”. Il est conservé à l’Automobile club association, car c’est dans ces structures qu’on délivrait alors le précieux sésame.

Le permis... et de sacrés bras !

Mais d’ailleurs, il y a un siècle, qu’est-ce qu’on conduisait ? Une Citroën 5HP trèfle par exemple, l’une des toutes premières voitures grand public en France. En 1925, à l’époque pour la conduire, il faut le permis et des sacrés bras. Sur le plancher, c’est inversé, l’accélérateur est au milieu et le frein à droite. Pour le klaxon, c’est plus simple, presque autant pour les essuie-glaces. Elle avance à 50 km/h.

Dans notre rétroviseur, nous apercevons l’un des premiers conducteurs. En 1974, monsieur Leroi passe à la télé. Il a eu son permis, appelé "Certificat", en 1919. Pas de permis à point non plus, il arrive en 1992. L’occasion pour les Français de râler. Il y a eu des manifestations, qui n’y changeront rien. Le permis fêtera ses 100 ans le 31 décembre. Pour l’occasion, nous, on s’offre un dernier tour dans le passé.


TF1 | Reportage Florian Litzler, Corinne Chevreton, Marie Simon-Le Gall

Tout
TF1 Info