VIDÉO - Un singe se transforme en cinéaste et filme sa journée avec une GoPro

Capucine Moulas
Publié le 4 mars 2016 à 18h10
VIDÉO - Un singe se transforme en cinéaste et filme sa journée avec une GoPro

JOURNAL – Pour observer le comportement des singes depuis leur propre point de vue, les gardiens du zoo d'Oregon ont confié une caméra GoPro à une guenon de 46 ans. L'animal s'est lancée dans une chronique de sa vie.

Trois, deux, un, action ! Voici le quotidien (et la bouche) de Chloe, 46 ans, dans son enclos du zoo d'Oregon, aux États-Unis. La guenon, l'aînée de son espèce au zoo, est récemment devenue dominante chez les singes. Pour observer ses petites habitudes, les gardiens ont placé une caméra GoPro dans l'enclos de la douanière primate. Et Chloe a vraiment joué le jeu pendant toute une journée.

"Elle s'est immédiatement dirigée vers la caméra et nous a en quelques sortes montré 'un jour dans la vie de Chloe'", sourit Colleen Reed, la gardienne à l'origine du projet . "Cette expérience nous a donné une opportunité vraiment, vraiment unique de voir ce qu'elle faisait pendant la journée et ce qu'elle aimait réellement", précise-t-elle.

Ma vie, mon œuvre... sur un arbre

Dans une vidéo postée sur YouTube le 2 mars, la guenon se montre donc sur un arbre, en train de manger derrière un rocher, avec ses copains singes... Chloe, très à l'aide avec la technologie, avait déjà vu un appareil photo, et prenait des ies avec une tablette tenue par les gardiens. Cette première expérience explique sans doute qu'elle tienne la caméra dans le même sens, montrant son adorable minois au monde entier.

À LIRE AUSSI >>  Le singe qui a fait son ie privé de ses droits d'auteur par la justice

"Je savais qu'elle serait curieuse et essaierait de tourner la GoPro dans tous les sens. Ce à quoi je ne m'attendait pas forcément, c'est qu'elle comprenne comment l'allumer et l'éteindre", raconte Colleen Reed. Le plus intéressant pour elle : écouter les sons de la guenon joueuse, surtout associés à la nourriture – une autre de ses passions.

"C'est comme si vous étiez assis au restaurant et que vous entendiez soudain quelqu'un grogner, littéralement", compare la gardienne. "Les singes sont juste un peu plus enthousiastes quand ça arrive". Chloe, qui était élevée par des humains avant d'arriver au zoo en 1975, a d'ailleurs gardé quelques tiques bien de chez nous : elle s'amuse à marcher sur deux pattes, mange "avec grâce", feuillette les livres avec précaution et concentration, et... fait ses propres films.

À LIRE AUSSI
>> Un ourson polaire et sa maman font leur première sortie ensemble
>> Les araignées ont aussi un petit cœur (et voilà pourquoi)
>>
Des bêtes féroces débarquent au Muséum d’histoire naturelle de Paris


Capucine Moulas

Tout
TF1 Info