Le 13H

Pas-de-Calais : mobilisation pour offrir une voiture aux parents de Victoire, fillette polyhandicapée

Léa LUCAS
Publié le 7 avril 2021 à 18h01
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

ÉLAN DE SOLIDARITÉ - Le club de football d'un village du Pas-de-Calais a lancé une cagnotte en ligne afin d'acheter aux parents de Victoire, 6 ans, une voiture adaptée au lourd handicap de la fillette. Objectif : récolter 30.000 euros.

Il devait fêter ses 40 ans d'existence. Mais à cause des restrictions liées au Covid-19, le petit club de football de Bonningues-lès-Ardres, dans le Pas-de-Calais, n'a pas pu marquer le coup en organisant un match de gala pour faire don de la billetterie à une bonne action. Les joueurs ont donc décidé d'ouvrir une cagnotte en ligne afin de soutenir une famille de ce village de 600 habitants : celle d'Amélie et François-Xavier, les parents de la petite Victoire.

"Victoire est polyhandicapée d'origine inconnue. Elle ne marche pas, ne parle pas et se déplace en fauteuil roulant. Comme Victoire grandit, les déplacements en voiture deviennent de plus en plus compliqués", peut-on lire dans la description de la cagnotte virtuelle. "Nous voulons acheter une voiture à ses parents pour qu'ils puissent la transporter plus facilement, parce que c'était trop dur pour eux", explique un jeune footballeur, essoufflé, devant les caméras de TF1. 

Cette initiative est soutenue par un grand nombre d'habitants. "L'effervescence a pris, confirme un joueur du club. On en est arrivé à ce que le véhicule soit presque entièrement payé", avec plus de 23.700 euros récoltés ce mercredi, sur les 30.000 euros escomptés. "Que cela te permette d'être plus autonome, de profiter de belles sorties et de 'soulager' tes parents. Que ton courage soit un exemple pour tous. Que ta vie puisse être comblée de belles grâces", a commenté une participante.  

Outre la cagnotte en ligne et la "fameuse générosité  des gens du Nord", le club de foot a misé sur une bonne communication auprès des commerçants et des entreprises : "On a fait un gros travail à la fois sur les réseaux sociaux, mais aussi sur le terrain." Conséquence ? Des artisans ont mis en vente des produits destinés uniquement à alimenter la cagnotte. "On ne fait aucun bénéfice, souligne un vendeur de petites galettes. On les vend 3,60 euros, dont 2 euros vont pour Victoire." 

On n'a jamais vu un tel élan de solidarité, c'est grandiose !

Le papa de Victoire

Sans ce coup de pouce, les parents de Victoire n'envisageaient pas une telle dépense. Ils ont déjà déboursé 35.000 euros pour aménager une pièce spéciale dans leur maison. Le besoin de changer de véhicule n'en restait pas moins criant. "Le problème, c'est qu'il faut sans arrêt la transférer du fauteuil roulant au siège auto, et après mettre le fauteuil roulant dans le coffre, détaille la maman. Je fais ces transferts 4 fois par jour minimum. Et ça peut se répéter 10 à 20 fois dans la journée. Ça fatigue le dos." 

Ils ne s'attendaient pas à ce succès. "Autour de nous, on n'a jamais vu un tel élan de solidarité, c'est grandiose !", s'exclame le papa de la fillette. 

Ce petit geste suscite également un grand bonheur chez tous les habitants de la commune. "On va voir directement le résultat de notre don quand ils passeront dans cette voiture. Ça nous fera tous très chaud au cœur", dit un passant, sourire aux lèvres.


Léa LUCAS

Tout
TF1 Info