Un troisième réveillon de Noël sans messe et sans fidèles pour elle. Deux ans et demi après l’incendie, Notre-Dame de Paris renaît peu à peu de ses cendres. En exclusivité, découvrez la cathédrale et ses moindres recoins nettoyés activement.

Il faut être ici, s’approcher du parvis pour déceler le pouvoir d’attraction presque intact qu’exerce la cathédrale. Chacun semble être venu vérifier que les travaux sont bien entamés. “On nous a conduit ici, à 32 mètres, à hauteur des voûtes. Et tout se concentre à ce niveau-là pour un vaste dépoussiérage du plomb”, précise notre reporter, Florence Leenknegt.

Une campagne sur 6 000 mètres carrés, mais qui se fait centimètre par centimètre avec ce tout petit pinceau à poils souples. Charge à lui de décoller le plomb pour l’emprisonner définitivement dans ces aspirateurs dorsaux.

Le trou béant laissé par l’effondrement de la flèche va être comblé par un nouvel échafaudage central : priorité de la nouvelle année 2022. Il doit épauler toute la construction de la flèche qui surplombera à nouveau la cathédrale à 96 mètres dans le ciel de Paris.

Une reconstruction à l’identique qui nécessite aussi un nettoyage de toutes les façades extérieures, vitraux compris, auxquels on accédera, là encore, grâce à un savant mécano de tubes d’acier qui vont ceinturer l'ensemble du bâtiment pour ne laisser visible, ces prochaines années, que la façade solide, magistrale pour nous permettre de venir la saluer. Une lumière dans la ville, comme la promesse de retrouvailles toujours prévues en 2024.

T F1 | Reportage F. Leenknegt, B. Lachat


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info