Covid-19 : la France face à la 7e vague

Vers un retour du masque cet été ? Les commerçants et les restaurateurs déjà inquiets

TF1 | Reportage G. Guist'Hau, C. Brousseau
Publié le 29 juin 2022 à 17h35, mis à jour le 29 juin 2022 à 18h40
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'épidémie de Covid repart à la hausse.
Mardi, plus de 147 000 contaminations ont été enregistrées.
Un niveau qu'on n'avait plus atteint depuis la fin du mois d'avril.

La septième vague de l'épidémie de Covid s'accélère en France, et les recommandations de remettre le masque notamment dans les transports se multiplient côté gouvernement, sans certitude qu'elles suffiront, avec la vaccination, à enrayer le mouvement. Cette vague sera-t-elle un tsunami ? En ce début d'été, les cas de contaminations explosent de nouveau. Plus de 147 000 cas ont été comptabilisés mardi soir par Santé publique France, 54% de plus qu'une semaine auparavant et au plus haut niveau depuis fin avril. Ce fort rebond, lié à l'apparition de nouveaux sous-variants d'Omicron particulièrement contagieux et capables de contourner les défenses immunitaires, est généralisé à toute l'Europe.

La plupart des restrictions ont commencé à être levées à la mi-mars. Mais mardi, la Première ministre Elisabeth Borne a demandé aux préfets et autorités sanitaires d'encourager le port du masque "dans les lieux de promiscuité" et "espaces clos", notamment "les transports en commun". Jusqu'à présent, il s'agit de "recommandations", sans obligation. Reste que, dans certaines stations balnéaires, le masque est déjà de retour dans les rues.

Déjà de retour dans les rues de Biscarosse

Avec l'arrivée des touristes, le masque revient dans les rues de Biscarrosse (Landes). "C'est bien qu'ils viennent voir notre région, mais je pense qu'ils arrivent avec des petits cadeaux", assure un habitant dans le sujet en tête de cet article. "Pour moi, c'est vraiment du bon sens, autant essayer de limiter les dégâts", ajoute un autre. Dans cette ville, la population est multipliée par dix pendant la saison estivale. Alors, la hausse des cas de Covid s'avère une mauvaise nouvelle pour les commerçants. Ici, on compte sur le sens des responsabilités de chacun. Le risque, c'est de devoir fermer en cas de cluster et il ne faudrait pas que tous ses saisonniers se retrouvent positifs en même temps.

Lire aussi

Les touristes, eux, ne sont pas contre une nouvelle obligation de port du masque pour sauver les vacances. Sur les sept derniers jours, l'évolution des cas de Covid recensés explose en Nouvelle-Aquitaine. Rien que sur les Landes, on voit une hausse de 42% en une semaine.


TF1 | Reportage G. Guist'Hau, C. Brousseau

Tout
TF1 Info