Ce samedi soir, intéressons-nous à l'activité des secouristes, pompiers et autres médecins urgentistes, en général décuplée pendant l'été, surtout dans les régions les plus fréquentées. Reportage dans le Var.

C'est une habitude ici en plein mois d'août. La sirène des pompiers retentit sur le port de Sainte-Maxime, l'un des lieux les plus fréquentés de la côte varoise. À la sortie de la plage, un touriste au volant de sa voiture a accidentellement roulé sur le pied de sa femme. Ce type d'intervention n'étonne en rien les secours. Ils en réalisent quinze par jour en moyenne, contre cinq le reste de l'année. Dans la commune, la population est multipliée par six en été. Alors, il faut slalomer entre les voitures des vacanciers sur le littoral. Nouvelle urgence : un malaise. Et cette fois encore, c'est une famille en vacances qui a composé le 18.

Eux aussi sont sursollicités cet été. Dès 8H du matin, toutes les lignes de SOS Médecins à Toulon sont occupées. Il faut remplacer les médecins traitants en vacances, traiter les pathologies estivales... Le tout sur fond de pandémie. Et ce ne sont pas les pharmaciens de bord de mer qui diront le contraire. Ils testent massivement, et fournissent toujours autant de produits saisonniers. Le rythme ne devrait pas ralentir d'ici la fin de la saison. Le Var fait le plein de visiteurs ce mois-ci.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info