Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccination : avoir reçu ses deux doses, ça change la vie ?

LG
Publié le 28 avril 2021 à 15h40, mis à jour le 28 avril 2021 à 15h54
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

RESTRICTIONS - Le Haut conseil de la santé publique a recommandé un léger assouplissement pour les personnes totalement vaccinées. Elles peuvent désormais ne pas porter de masque en privé à condition de respecter les autres mesures barrières.

Vivre sans masques, faire la bise, embrasser ses petits enfants. Ces gestes qui nous paraissent aujourd'hui lunaires reviendront-ils un jour dans notre quotidien ? C'est ce que nous pourrions espérer de la vaccination, mais comme toujours la réalité est un peu plus complexe. 

Dimanche 25 avril, le Haut conseil de la santé publique a très légèrement assoupli ses recommandations pour les personnes vaccinées. Ceux qui ont reçu les deux doses peuvent désormais, entre eux, laisser tomber leur masque à l'intérieur. Mais à condition d'être maximum six dans la salle, de garder ses distances et si possible les fenêtres ouvertes. Attention donc à ne pas céder au relâchement.

3,2 millions de vaccinées ont plus de 75 ans

Une nouvelle qui ravit les principaux intéressés. "Ce serait sensationnel, si on pouvait l'enlever", confie une vieille dame assise sur un banc, une autre, rêve surtout "d'embrasser ses petits enfants." Même si certains n'avaient pas attendu l'aval du Haut conseil pour retirer leurs masques, comme cette dame qui confie qu'avec sa sœur vaccinée, elle ne porte plus de masque. 

Cet assouplissement pourrait donc concerner les 6 millions de Français ayant déjà reçu deux doses, dont 3,2 millions ont plus de 75 ans. Depuis le lancement de la campagne de vaccination le 27 décembre, 14 millions de Français ont reçu au moins une première injection.  

Mais selon Anne-Claude Crémieux, professeure au service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Saint-Louis à Paris, il faut rester vigilant malgré la vaccination, surtout compte tenu de l'arrivée des nouveaux variants. "Les variants augmentent le risque d'échec vaccinal, même si les vaccins sont en général très efficaces", explique-t-elle, précisant de faire "attention aux personnes autour de vous", d'autant plus "si elles sont fragiles."

Et il faut encore moins baisser la garde après une première injection, car les premiers anticorps apparaissent au bout de deux semaines. Et même après la deuxième injection, il faut encore deux semaines supplémentaires pour être considérés comme totalement vacciné.

Lire aussi

Comme en Israël et en Australie, aux États-Unis, les personnes vaccinées n'ont désormais plus besoin de porter le masque lorsqu'elles sont en extérieur, sauf quand elles sont dans une foule.  


LG

Tout
TF1 Info