Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccination : ce qui est déjà obligatoire selon la loi

Publié le 5 juillet 2021 à 20h01, mis à jour le 5 juillet 2021 à 21h28
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'essentiel

Jusqu'ici, 34 millions de Français volontaires ont déjà reçu une première dose de vaccin contre la Covid-19. Que dit la loi sur la vaccination ? Mais y a-t-il des vaccins obligatoires ? Ont-ils eu des impacts positifs ?

Pour les adultes, aucune vaccination n'est obligatoire à l'exception des résidents de Guyane ou pour ceux qui souhaitent s'y rendre. Le vaccin contre la fièvre jaune est nécessaire. En revanche, le personnel soignant dans les établissements de santé doit obligatoirement se faire vacciner contre la diphtérie, le tétanos, la polio et l'hépatite B.

L'élargissement de l'obligation vaccinale en vigueur pour le personnel soignant vers d'autres professions n'est pas d'actualité. Cependant, la question pourrait se poser pour les professions considérées prioritaires et à risque pour le gouvernement. Et pour cause, elles sont en contact avec un grand nombre de personnes. C'est le cas des forces de l'ordre, du corps enseignant, des conducteurs de bus ou encore des commerçants.

La plupart du temps, l'impact de la vaccination est positif. Pour la rougeole par exemple, grâce à la vaccination imposée au début des années 80, le nombre de cas est passé de 600 000 à 2 000 par an. Mais pour l'éradiquer totalement, il faudrait vacciner au moins 95% des jeunes enfants. En revanche, les cas d'hépatite B sont devenus extrêmement rares depuis l'obligation de vaccination du personnel de santé.