Covid-19 : le défi de la vaccination

Vacciner 7 jours sur 7 : sauf le dimanche ?

Publié le 11 avril 2021 à 20h04, mis à jour le 12 avril 2021 à 11h56
JT Perso

Source : JT 20h WE

L’accélération du calendrier de vaccination n’a évidemment de sens que si les doses sont bien au rendez-vous. Le président avait exhorté à vacciner même les jours fériés. Mais ce rythme n’est pas encore réaliste notamment le dimanche.

Un parking désespérément vide, un vaccinodrome fermé, pourtant, à Dreux, on est en capacité d’accueillir jusqu’à 1 200 personnes le dimanche. Pierre-Frédéric Billet, le maire, a cassé sa tirelire, mais le week-end, il manque un ingrédient : les doses. Alors que le gouvernement demande de redoubler d’effort, y compris le dimanche. Le dimanche, une trentaine de volontaires sont prêts à s’investir. Mais dans la salle où sont entreposés les vaccins, c’est toujours le même constat.

“Nos seringues sont prêtes pour faire feu dès demain matin. Donc là, tout a été préparé il y a très peu de temps. La seule chose pour laquelle on est en attente, ce sont nos petites doses. Nous sommes fermés le week-end, nous n’avons pas de doses pour le week-end. Ou alors, si j’ouvre le week-end, c’est fermé en semaine”, souligne Christine Picard, directrice du centre de vaccination de Dreux (Eure-et-Loir). À cent kilomètres de là, à peine inauguré, le vaccinodrome du stade de France est déjà en repos forcé malgré les efforts du département pour vacciner le plus de personnes possibles. Le stade de France n’est pas le seul vaccinodrome fermé ce dimanche. Notre équipe a appelé à Lyon, à Marseille ou encore à Nice, il n’y a pas de vaccinodrome ce jour. À chaque fois le même problème : pas assez de doses, pas assez de personnel non plus.

Puis, il y a aussi les contre-exemples, à Vernon, 23 000 habitants, dans cet ancien collège, des infirmières à la retraite pour venir épauler, notamment le dimanche, un personnel médical épuisé. Du lundi au dimanche, ce petit centre vaccine ainsi un millier de personnes avec des doses précieusement programmées. Dans l’Hexagone, on vaccine actuellement en moyenne, sept fois moins de personnes le dimanche que les autres jours de la semaine.

Découvrez la version podcast de l'émission "Brunet Direct"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d’écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Du lundi au vendredi, de 10H00 à 12H00, le présentateur prendra le temps d’analyser et de mettre en perspective les grands sujets d’actualité. Grande nouveauté de la rentrée, les téléspectateurs pourront intervenir en direct, interagir avec les invités en plateau pour livrer leurs points de vue et leur vécu. 


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info