Le WE

Violence des mineurs : comment expliquer la dérive ?

Publié le 15 mai 2021 à 20h02, mis à jour le 16 mai 2021 à 0h57
JT Perso

Source : JT 20h WE

FAITS DIVERS - Des adolescents qui tuent d'autres adolescents après des querelles qui semblent tellement dérisoires. Comment expliquer ce passage à l'acte si jeune ?

Un père de famille voit des violences entre adolescents dans le collège où il travaille. Celles qui se jouent entre les réseaux sociaux et la cour de récréation. Une histoire de cœur par exemple qui tourne mal. Une violence qui échappe au monde des adultes et en première ligne à celui des parents. Les harcèlements, la rivalité, du virtuel au réel jusqu'au meurtre.

L'adolescente poignardée vendredi à Ivry-sur-Seine est la sixième victime mineure de cette violence depuis le début la rentrée scolaire. En mars dernier, Alisha, 14 ans avait été violemment battue, puis jetée dans la Seine par deux collégiens. Son téléphone avait été piraté et des photos d'elle en sous-vêtements ont été diffusées sur Snapshat.

Une exposition aux réseaux et aux jeux qui a augmenté pendant le confinement et la fermeture des établissements scolaires peut être un accélérateur de la violence hors-ligne. L'Association HUGO plaide d'ailleurs pour création d'un délit de harcèlement scolaire. En attendant, il existe depuis un mois le numéro vert, le 30 18 avec des professionnelles formées à la protection des mineurs. La suite dans le reportage ci-dessus.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info