Un autre président de la République a-t-il déjà assisté à une messe du pape ?

par Theodore AZOUZE
Publié le 19 septembre 2023 à 16h32, mis à jour le 19 septembre 2023 à 18h07

Source : TF1 Info

Emmanuel Macron ne sera pas le premier président français à assister à une messe d'un pape, ce samedi à Marseille.
En 1980, Valéry Giscard d'Estaing avait été présent lors d'une cérémonie dirigée par Jean-Paul II à Notre-Dame de Paris.
Depuis, si tous ont rencontré le souverain pontife, aucun autre président français ne s'était rendu à une de ses messes.

En annonçant qu'il se rendrait au stade Vélodrome samedi à l'occasion de la messe qui y sera dispensée par le pape François, Emmanuel Macron avait suscité la polémique. De nombreux responsables de l'opposition, notamment à gauche, lui ont reproché une venue "contraire à la séparation des Églises et de l'État, instituée par la loi de 1905", comme l'a indiqué le député insoumis Alexis Corbière. "La messe, ce n'est pas un one-man-show", a de son côté relevé le président du groupe LR à l'Assemblée nationale Olivier Marleix, ce matin sur Franceinfo.

Mais, face à ces critiques, la présence d'un chef d'État français à une messe papale est-elle inédite ? La réponse est non : avant Emmanuel Macron, Valéry Giscard d'Estaing avait, lui aussi, assisté à une cérémonie menée par le souverain pontife en 1980. À l'époque, Jean-Paul II vient d'être nommé deux ans auparavant à la tête du Saint-Siège. L'ancien président français lui réserva tous les honneurs. Cérémonie sur le Champ-de-Mars, réception avec l'ensemble des forces politiques à l'Élysée, déambulation conjointe en "papamobile" dans les rues de la capitale... 

Chefs de parti et représentants syndicaux présents à Notre-Dame

Et, point d'orgue de ce séjour : une messe donnée le 31 mai 1980 sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame, devant des dizaines de fidèles et de responsables catholiques. En plus de "VGE" et de son épouse Anne-Aymone, des chefs de partis politiques et des représentants syndicaux sont également présents. Durant la cérémonie, des centaines d'autres catholiques, venus du monde entier, se sont pressés devant l'église pour écouter la messe et prier. 

"Je sais que le peuple français gardera dans sa longue mémoire le souvenir de cette visite pontificale à Paris, la première qui lui soit rendue spontanément depuis 817 ans", avait lancé Valéry Giscard d'Estaing à l'arrivée du pape dans la ville. Des mots et un discours qui avaient "profondément touché" Jean-Paul II. "Le message que je veux livrer [à la France] est un message de paix, de confiance, d’amour et de foi", avait poursuivi le pape. 

Hormis Giscard d'Estaing, aucun autre président de la Vᵉ République n'a assisté en public à la messe d'un pape. Mais tous, hormis Georges Pompidou, l'avaient déjà rencontré lors de voyages officiels au Vatican. Certains présidents n'ont d'ailleurs jamais caché leur proximité avec le catholicisme : Nicolas Sarkozy avait pris l'habitude d'effectuer le signe de croix lors de cérémonies religieuses quand le général de Gaulle avait, lui, installé... une chapelle privée à l'Élysée. 


Theodore AZOUZE

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info