"WECOP" : l'oléoduc géant qui devait traverser la France était un canular

Publié le 25 avril 2023 à 19h39

Source : JT 20h Semaine

WECOP a dévoilé lundi le tracé d'un oléoduc dont les travaux étaient imminents et qui devait traverser la France.
Il s'agissait en réalité d'un canular.
Ce dernier a été organisé par un collectif souhaitant dénoncer un oléoduc prochainement construit entre l'Ouganda et la Tanzanie.

Un oléoduc géant traversant la France. C'est le projet que plusieurs internautes ont découvert lundi, sur Internet, non sans inquiétude. Rouen, Paris ou Marseille… plusieurs villes devaient être traversées par l'édifice. Il s'agissait en réalité… d'un canular. Elaboré par le collectif Le bruit qui court, ce faux projet "WECOP" visait à dénoncer "Eacop", un oléoduc (vraiment) géant bientôt édifié en Afrique. 

Tout a débuté en mars quand, sur Twitter, le compte "WECOP" apparait. Des posts de personnalités politiques, médias et entreprises du secteur de l’énergie fossile, dont TotalEnergies, sont relayés. Puis, le 24 avril, "WECOP" sort du bois : le projet parcourant la France, mais aussi les Pays-Bas et la Belgique, est dévoilé. Selon le compte Twitter, l'édifice aurait été élaboré en novembre 2021, et les travaux censés débuter ces prochains jours.

Plantation de 72 millions d’arbres, la protection de la biodiversité, le relogement des personnes impactées… au fil des heures, "WECOP" multiplie les publications pour démonter qu'aucun détail n'a été oublié. "Grâce à nos actions concrètes, #WECOP est le projet d'exploitation le moins émetteur de CO₂ Un exemple ? Les 26 pompes utilisées pour propulser le pétrole seront 100 % alimentées par des énergies renouvelables", détaille par exemple un post.

Sur le terrain aussi, rien n'a été oublié. Plus de 3000 fausses lettres d’expropriation ont été envoyées à des habitants, dans des quartiers aisés. En outre, près de 200 bénévoles ont affiché des permis de démolition ou réalisé des marquages au sol.

Après plusieurs heures de buzz, le collectif a mis fin à sa "fake news". Composé d’"artivistes" depuis moins d'un an, Le bruit qui court défend une "mobilisation créative". "On a imaginé un canular de grande ampleur pour montrer l’absurdité du projet Eacop de TotalEnergies", a expliqué dans une vidéo un militant. Cet oléoduc doit relier la Tanzanie et l'Ouganda pour du pétrole. Il s’agira, à terme, du plus long oléoduc chauffé du monde : 1443 kilomètres, l’équivalent d’un Paris-Budapest. Objectif ? Extraire 200.000 barils de pétrole par jour. 


Thomas GUIEN

Tout
TF1 Info