Accident de Jules Bianchi : "C'est comme si vous laissiez tomber une voiture de 48 mètres de haut"

Publié le 23 juillet 2015 à 16h56
Accident de Jules Bianchi : "C'est comme si vous laissiez tomber une voiture de 48 mètres de haut"

FORMULE 1 – La revue allemande Auto Motor und Sport a pu consulter le rapport établi par la Fédération internationale de l'Automobile sur l'accident qui a coûté la vie à Jules Bianchi. On prend un peu plus conscience de la violence avec laquelle le jeune pilote, décédé le 17 juillet dernier, a heurté l'engin de tractage sur le circuit de Suzuka.

Le décès de Jules Bianchi, le 17 juillet dernier, ne doit pas servir à rien. Après l'accident tragique qui a coûté la vie au pilote Marussia dans un virage du Grand Prix de Suzuka fin 2014, la FIA a mandaté une enquête . Elle est censée déterminer les conditions et les paramètres qui ont conduit au crash.

Ses conclusions restent encore à arrêter mais Auto Motor und Sport a eu accès à de nouveaux éléments, compilés dans un dossier qui a analysé près de 200 accidents depuis la mort d'Ayrton Senna à Imola en 1994.

La tête du pilote a encaissé 254 g

Ce 5 octobre-là, au moment où Jules Bianchi a heurté la grue mobile de 6,8 tonnes qui dégageait la monoplace d'Adrian Sutil, la vitesse de sa Marussia a été estimée à 126 km/h. Deux secondes plus tôt, au moment de la perte de contrôle, le GPS le "flashait" à 213 km/h.

L'impact est d'une extrême violence, la décélération fatale. La voiture encaisse 92 g mais le casque de Jules Bianchi, lui, a dû absorber 254 g, soit, à une nuance près, autant de fois le poids de son corps."C'est comme si vous laissiez tomber une voiture de 48 mètres de haut", explique le consultant en sécurité auprès de la FIA Andy Mellor, cité par Auto Motor un Sport. L'expert assure que même avec une monoplace dotée d'un cockpit , comme cela a été un temps envisagé, la violence de la décélération aurait conduit à la même issue.

A LIRE AUSSI >> Pour le père de Jules Bianchi, "si quelqu'un est responsable de l'accident, il devra payer"


Emmanuel BOUSQUET

Tout
TF1 Info