Paul Pogba se retrouve au cœur d’une affaire de chantage, dans laquelle serait peut-être impliqué son propre frère.
La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, souhaite que "l'équipe de France soit au maximum préservée".

La ministre des Sports à la rescousse des Bleus. Amélie Oudéa-Castéra souhaite que "l'équipe de France soit au maximum préservée" de l'affaire Paul Pogba, cette rocambolesque affaire liée à des "tentatives d'extorsion" présumées visant le footballeur.

"Ce qui me fait de la peine et ce qui m'inquiète, c'est si cela a un impact sur notre équipe de France, on est au-devant d'échéance majeure, mais ce qui me rassure c'est qu'on a un Didier Deschamps qui, j'en suis certaine, saura recréer du liant, saura rassurer, saura apaiser les tensions", a-t-elle ajouté alors que le nom de l'attaquant Kylian Mbappé apparaît indirectement dans le cadre de cette affaire. "Je compte vraiment sur lui pour gérer au mieux cette situation particulière au sein de cette très belle équipe", a-t-elle insisté jeudi sur Europe 1.

"L'équipe va au devant de très belles compétitions"

"Je veux que notre équipe de France, qui va au-devant de très belles compétitions soit au maximum préservée des impacts de cette affaire", a réagi la ministre, à moins de trois mois de la Coupe du monde au Qatar (20 novembre-18 décembre).

Sur le fond, elle n'a pas souhaité commenter cette affaire, alimentée par des déclarations et des vidéos d'un des frères de Paul Pogba, Mathias. "Le parquet a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire, je ne vais pas m'immiscer dans ce qui devient une affaire judiciaire", a-t-elle dit. L'enquête préliminaire a été ouverte le 3 août dernier du chef d'extorsion en bande organisé et tentative. Les investigations ont été confiées à l'Office central de lutte contre le crime organisé (Oclo).


TG avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info