Amputée d'une jambe, une athlète court 102 marathons en 102 jours

Léa Prati
Publié le 3 mai 2022 à 19h41
Le marathon de New York en 2019.

Le marathon de New York en 2019.

Jack Hunt-Broersma est une athlète qui a grandi et vécu en Afrique du Sud.
Amputée d'une jambe, elle a couru 102 marathons en 102 jours.
Le Guinness World Records examine actuellement son dossier.

Jack Hunt-Broersma, 46 ans, n'est pas une athlète comme les autres. Cette entraîneuse de profession a couru 102 marathons en 102 jours consécutifs, battant ainsi le record du monde qui s'élevait à 95 marathons. Elle a même dû repousser de deux jours son objectif, initialement prévu à 100 jours, puisqu'une autre athlète britannique prénommée Kate Jayden a effectué 101 marathons en autant de jours. 

Sa particularité : en 2002, elle a été amputée de la jambe gauche, portant à la place une prothèse en carbone spécialement conçue pour les coureurs de fond. À l'âge de 26 ans, les médecins lui diagnostiquent un sarcome d'Ewing, un type de cancer des os extrêmement rare. Deux semaines plus tard, elle est amputée. "C'était des montagnes russes", explique-t-elle à la BBC. "Tout s'est passé si vite."

4 400 kilomètres parcourus en 102 jours

Après plusieurs années passées à cacher sa différence, Jack Hunt-Broersma, originaire d'Afrique du Sud, commence à courir. Elle s'inscrit rapidement pour une course de 10 kilomètres, mais décide le jour même de basculer l'inscription en semi-marathon. Depuis ce jour, rien ne l'a plus jamais arrêtée. 

Elle se lance alors le défi de battre le record du monde de marathon consécutif, inscrit dans le Guinness World Records. Elle s'élance le 17 janvier 2022 et avale les kilomètres avec une facilité déconcertante. Pour éviter les blessures, elle porte des doublures et des chaussettes absorbantes avec ses lames de course et doit étirer son moignon situé à la jambe gauche tous les jours. Elle participe au marathon de Boston (Massachussets) et à celui de Losy Dutchman (Arizona). Quand il n'y a pas de courses officielles de prévu, elle sillonne les rues de son quartier, les chemins locaux ou cavale sur son tapis de course. Elle court environ 26,2 miles par jour, soit 2734 miles (4 400 kilomètres, NDLR.) au total. L'exploit est d'autant plus marquant que tous les autres athlètes ayant dépassé ce type de records étaient valides. 

Jack Hunt-Broersma attend désormais le retour du Guinness World Records. "Il faut environ 12 à 15 semaines pour examiner les preuves et certifier le record", a annoncé l'équipe du célèbre livre à l'Associated Press. Avant ça, l'ultramarathonienne avait déjà couru 100 miles (soit 160 kilomètres) sans s'arrêter sur son tapis de course.


Léa Prati

Tout
TF1 Info