Athlétisme : Kevin Mayer sacré champion du monde de décathlon, unique médaille française

I.N
Publié le 25 juillet 2022 à 7h28, mis à jour le 25 juillet 2022 à 7h38
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Kevin Mayer a été sacré champion du monde de décathlon, dans la nuit de dimanche à lundi, aux États-Unis.
C'est la deuxième fois que le Français remporte l'or aux championnats du monde, après 2017.
Il permet à la délégation tricolore de ne pas repartir bredouille.

Kevin Mayer à nouveau sur le toit du monde. Le Français de 30 ans a été sacré champion du monde de décathlon pour la deuxième fois de sa carrière, dans la nuit de dimanche à lundi, aux États-Unis. Avec 8816 points au compteur à l'issue des dix épreuves, il devance le Canadien Pierce Lepage (8701), en argent, et l'Américain Zachery Ziemek (8676), en bronze.

Sa médaille d'or est aussi l'unique breloque pour la délégation française dans ces championnats du monde, qui se sont achevés quelques heures plus tard.

Kevin Mayer dans un cercle très fermé

Pourtant, tout n'était pas si bien parti. À mi-chemin, la veille au soir, Kevin Mayer n'occupait que la sixième position, avec quelque 200 points de retard sur le leader provisoire, le Portoricain Ayden Owens-Delerme. Les épreuves du deuxième jour lui ont permis de refaire son retard. Un bon 100 mètres et un saut en longueur conforme à ses standards l'ont remis en selle, avant que le double médaillé d'argent olympique (2016 et 2021) n'entame sa remontée au classement sur la perche (5,4 mètres) et le javelot (au-delà des 70 mètres), notamment. De bon augure, à deux ans des Jeux olympiques de Paris.

Lire aussi

Kevin Mayer, recordman du monde de la discipline (9126 points en 2018), entre désormais dans le cercle très fermé des Français doubles champions du monde en individuel, aux côtés de la légende Marie-Josée Pérec, sacrée sur 400 mètres en 1991 et en 1995, et d'Eunice Barber, couronnée sur l'heptathlon en 1999 et au saut en longueur en 2003.


I.N

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info